Trop-plein
  • Éditeur québécois

À l'aube de ses quarante-trois ans, l'âge auquel son père est mort, un homme décide de se désencombrer de ses souvenirs, un par un, ne conservant que ceux qui lui paraissent encore utiles. Embarrassé comme il l'est par un pesant passé, une telle démarche lui semble nécessaire. Le roman qui rend compte de cette résolution est composé de quarante-trois courts chapitres, autant de morceaux du puzzle qu'est la mémoire : vivante, fuyante, retrouvée.