Inter. No. 134, Hiver 2020
  • Éditeur québécois

Le numéro d’hiver d’Inter propose un dossier sur le hasard en art. Olivier Lamoureux-Lafleur y réfléchit à la relation essentielle qu’entretiennent temps et sérendipité. De son côté, Patrice Loubier analyse la trame urbaine tissée par les œuvres du street art et de l’art furtif en mettant en relief la relation entre espace et hasard. Les démarches non seulement de la création, mais aussi de la réception des œuvres sont littéralement célestes avec Abraham Poincheval qui discute de ses récentes interventions et performances expérimentales dans un entretien avec Paul Ardenne. Hélène Matte et Michel Giroud témoignent également du rôle du hasard dans leurs démarches expérimentales respectives, tandis que Nathalie Côté interroge le hasard objectif du surréaliste Joan Miró. En conclusion, Martin Nadeau propose un article rétrospectif sur le fortuit dans le mouvement Dada à Berlin, en particulier dans les photomontages de Hannah Höch et plus généralement sur le rôle joué par la sérendipité au sein des avant-gardes.