Pyrrhus et Cinéas

'Quelle est donc la mesure d’un homme? Quels buts peut-il se proposer, et quels espoirs lui sont permis?'

'L’infini', 'Dieu', 'L’humanité', 'Les autres', 'L’action'… Avec Pyrrhus et Cinéas, paru en 1944, Simone de Beauvoir signe son premier essai. Ouvrant sa réflexion sous l’égide des deux figures antiques que sont Pyrrhus – roi assoiff é de conquêtes – et Cinéas – son 'sage' conseiller –, elle y déploie une philosophie de l’existence où prime la dimension irréductible de la liberté. Prolongeant ainsi exemplairement L’être et le néant de Jean-Paul Sartre, paru l’année précédente, elle y fraye aussi une voie singulière. Une voie que guide une préoccupation constante : quelle éthique pour une telle liberté?

Table des matières

Table des matières
Couverture 1
Titre 5
Copyright 6
L’auteure 7
Dédicace 11
Avant-propos 13
Première partie 17
Le jardin de Candide 19
L’instant 25
L’infini 35
Dieu 38
L’humanité 45
La situation 58
Deuxième partie 65
Les autres 67
Le dévouement 69
La communication 86
L’action 103
Conclusion 112
Table des matières 117
Présentation 119
Achevé de numériser 120