Études françaises. Vol. 53 No. 1,  2017
  • Éditeur québécois

Gilles Marcotte (1925-2015). La parenthèse de l’histoire littéraire s’est durement refermée à l’automne 2015, sur une oeuvre ample qui s’étend de l’après-guerre à la fin des années 2000, oeuvre hybride, à bien des égards atypique, à la fois journalistique et universitaire, critique et littéraire, dont l’impact sur la littérature au Québec est considérable. Qu’une gerbe d’études, d’essais et de témoignages s’intitule Présences de Gilles Marcotte n’est que pure justice. L’auteur de Présence de la critique, du Roman à l’imparfait et de La prose de Rimbaud qui présentait son travail comme un accompagnement, qu’il se soit agi de suivre des jeunes chercheurs dans leur progression ou de faire équipage avec l’écriture d’un poème pour l’entendre au plus creux de son murmure, demeure présent à notre travail. Ce numéro réunit des interventions qui mettent en valeur de multiples facettes du travail de Gilles Marcotte.