Les grands auteurs de la pensée économique

Les grands auteurs de la pensée économique
  • Éditeur québécois

De la condamnation de l'enrichissement personnel par Aristote à la critique du fanatisme du marché de Joseph Stiglitz, en passant par la lutte de Milton Friedman contre l'interventionnisme ou la taxe sur les transactions financières proposée par James Tobin, ce guide présente la vie et les idées maîtresses de près de 80 grands penseurs de l'économie. Ce livre est une mine d'informations et de repères pour tout public, que l'on soit étudiant, enseignant ou simple curieux de la chose économique, c’est une alliance de pédagogie et d'érudition pour nous éclairer sur notre système économique actuel.

Table des matières

Table des matières
Les grands auteurs de la pensée économique 1
Préface 11
Il nous appartient de construire l’avenir 13
D’Aristote à Rosa Luxemburg 17
Aristote et le pouvoir corrosif de l’argent 19
Thomas d’Aquin et le péché de l’usure 25
Ibn Khaldoun, pionnier des sciences sociales 31
Jean Bodin, penseur de la souveraineté et de la monnaie 37
Antoine de Montchrestien, inventeur de l’économie politique 43
Thomas Mun, incarnation du mercantilisme 49
William Petty, précurseur de l’économétrie 55
Arai Hakuseki, réformateur au pays du Soleil-Levant 61
Pierre Le Pesant, sieur de Boisguilbert, père de l’économie libérale en France 69
Richard Cantillon, théoricien monétaire majeur du xviie siècle 75
John Locke, apôtre d’un libéralisme intégral 81
David Hume, de la nature humaine à l’étalon-or 87
Ferdinando Galiani contre le dogmatisme économique 93
Turgot, théoricien du capitalisme, avocat du libéralisme 99
James Steuart, le combat perdu contre Adam Smith 107
Bernard Mandeville, vices privés et vertus publiques 113
Montesquieu, ou l’anatomie de la société et du pouvoir 119
Vincent de Gournay, précurseur du libéralisme et protectionniste 127
Étienne Bonnot de Condillac, des sensations à la valeur 133
Jeremy Bentham, fondateur de l’utilitarisme 139
Saint-Simon, prophète de l’industrialisme 145
Henry Thornton, financier, évangéliste et philanthrope 151
François Quesnay, fondateur de la physiocratie 157
Adam Smith, moins libéral qu’il n’y paraît 163
JEAN-BAPTISTE Say, pionnier de l’économie de l’offre 169
David Ricardo, à l’assaut du protectionnisme 175
THOMAS Malthus, un polémiste-né 181
John Stuart Mill, moraliste, féministe et écologiste 187
Karl Marx, admirateur et adversaire du capitalisme 193
Léon Walras, fondateur de l’économie néoclassique 201
Alfred Marshall, le frère ennemi de Walras 207
Thorstein Veblen, pionnier de l’institutionnalisme 213
Knut Wicksell, iconoclaste méconnu 219
Rosa Luxemburg, théoricienne exigeante et révolutionnaire passionnée 225
De keynes à STIGLITZ 231
Entretien avec Gilles Dostaler « Keynes a encore beaucoup de choses à nous dire » 233
John Maynard Keynes ou l’économie au service du politique et du social 243
Joseph Schumpeter ou la dynamique du capitalisme 249
Friedrich Hayek, hétérodoxe et libéral 255
Gunnar Myrdal, architecte de l’État-providence 261
Joan Robinson, rebelle à toutes les orthodoxies 267
John Richard Hicks, l’économiste des économistes 273
Gérard Debreu ou l’économie comme mathématiques appliquées 279
Milton Friedman, croisé du libéralisme 285
Paul M. Sweezy, un marxiste en terre américaine 291
François Perroux ou l’économie au service de l’homme 297
Piero Sraffa ou le retour de Ricardo 303
John Kenneth Galbraith, pourfendeur des économistes et de l’économie 309
Paul A. Samuelson, le dernier généraliste 315
André Gunder Frank, penseur de l’économie mondiale et de la dépendance 321
Kenneth J. Arrow et les limites des choix collectifs 327
Amartya Sen, l’économie au service du développement humain 333
Robert Lucas et le rejet des politiques économiques 339
Wassily Leontief, créateur de l’analyse interindustrielle 345
Robert Solow, pionnier de la théorie de la croissance 351
Robert Mundell, parrain de l’euro 357
Albert Hirschman, penseur iconoclaste du capitalisme 363
Roy Harrod, créateur de la théorie de la croissance 369
Franco Modigliani ou le keynésianisme édulcoré 375
Nicholas Kaldor, de la droite à la gauche de Keynes 381
Maurice Allais, précurseur méconnu et libéral hétérodoxe 387
Edmund Phelps, à la croisée des écoles de macroéconomie 393
William Arthur Lewis, anatomie du sous-développement 399
Simon Kuznets, mesurer et expliquer la richesse des nations 405
Ernest Mandel, ou la fidélité à Marx 411
Edmond Malinvaud, expliquer et combattre le chômage 417
Hyman Minsky et le capitalisme rongé par l’instabilité financière 423
Samir Amin et le capitalisme comme système mondial à dépasser 429
James Tobin, keynésien modéré et critique radical du néolibéralisme 435
Michio Morishima, Confucius, Marx et la croissance 441
Ronald Coase, pionnier de la nouvelle économie institutionnelle 447
Nicholas Georgescu-Roegen et l’impasse de la croissance économique 453
Irma Adelman et le développement au service de la lutte contre la pauvreté 459
William J. Baumol, un économiste hors des sentiers battus 465
Maurice H. Dobb, un marxiste apprécié de l’establishment 471
Frank Hahn, défenseur sceptique de l’équilibre général 477
Don Patinkin, conciliateur du monétaire et du réel 483
Douglass C. North, une autre approche de l’histoire 489
Mark Blaug, analyste de la discipline économique 495
Joseph Stiglitz, critique de la mondialisation néolibérale 501
Du « prix nobel d’Économie » 507
Le « prix Nobel d’économie » : une habile mystification 509
Postface 517
Les rendez-vous de Gilles Dostaler 519