La crise d'Oka en récits

Livre numérique

La crise d'Oka en récits
  • Éditeur québécois

La crise d'Oka marque un véritable moment de rupture dans les relations entre les premiers peuples et les colonies de peuplement. Dans les suites immédiates de l'échec de l'accord du lac Meech, ce long siège armé de 78 jours rend visible une présence autochtone que les sociétés québécoise et canadienne avaient imaginée évanouie. A l'inverse, l'opposition à l'empiétement mis en oeuvre à Kanehsatà:ke et à Kahnawà:ke réactive une longue histoire de résistance au projet colonial d'appropriation des terres et d'effacement des peuples autochtones. Ce livre envisage la crise d'Oka, ou la résistance à Kanehsatà:ke, comme un espace de focalisation où se donne à voir la relation globale entre les peuples.

Qu'est-ce que l'événement fait ressurgir, transforme et crée, dans la scénographie du siège, mais aussi dans les films documentaires et les récits littéraires, autochtones et allochtones? A l'heure où une nouvelle génération revient sur cette crise politique aux enjeux non résolus, ce livre ouvre un espace où entrent en relation et s'affrontent différents intérêts, connaissances et expressions relatifs à ce conflit territorial. Il engage une réflexion épistémologique essentielle à un processus de décolonisation aussi impératif qu'exigeant.