Social-démocratie 2.0
  • Éditeur québécois

Un pays peut-il avoir une main-d’œuvre très syndiquée, percevoir des taxes élevées et offrir de généreux programmes sociaux tout en maintenant une croissance économique hors pair — surpassant celle d’États néolibéraux — et un niveau d’égalité sociale exceptionnel ? Oui : c’est la social-démocratie, et les pays scandinaves en sont les champions.
Le Québec est l’endroit en Amérique du Nord le plus syndiqué, le plus taxé et celui qui offre le plus de services publics ; il est aussi de plus en plus confronté à des choix difficiles en raison du vieillissement de sa population et de la précarité de ses finances publiques. Une situation semblable à celle des pays scandinaves qui, dans les années 1990, ont entrepris la réforme de leurs systèmes de santé, d’éducation et de retraite ; une réforme si importante, en fait, que l’on peut réellement parler de social-démocratie 2.0.
Comment le Québec se compare-t-il aux pays nordiques ? Face aux problèmes actuels, peut-il vraiment s’inspirer de leurs politiques sociales et économiques ? Les auteurs de ce livre, spécialistes des sociétés scandinaves, répondent à ces questions de façon éclairée.

Table des matières

Table des matières
Social-démocratie 2.0 1
Préface 7
Introduction 15
Chapitre 1 21
La social-démocratie en crise? Quelle crise? 21
État-providence et social-démocratie: deux réalités différentes 26
L’État-providence universel social-démocrate: quatre erreurs communes 33
Pourquoi la social-démocratie fonctionne-t-elle? 38
Un soutien continu aux principes fondateurs 40
À gauche ou à droite? 42
Bibliographie 46
Chapitre 2 49
La mondialisation n’est (toujours) pas coupable 49
Hypothèse 1: la mondialisation et le retrait de l’État 55
Hypothèse 2: la concurrence mondiale et les exportations 59
Hypothèse 3: la fiscalité et les investissements étrangers 64
Bibliographie 70
Chapitre 3 75
Le Québec et les pays scandinaves: les différences 75
La croissance 76
Le marché du travail 78
Les inégalités 79
Comment expliquer les différences? 81
Le travail et la productivité 82
Les exportations 83
L’équilibre budgétaire 85
La gestion de la dette 86
Les dépenses publiques et la taille de l’État 89
Bibliographie 94
Chapitre 4 97
Les fondements historiques du modèle suédois 97
Naissance et développement de l’État-providence universel 99
Gouvernements de coalition ou hégémonie sociale-démocrate? 104
Les relations industrielles et la croissance économique 107
Bibliographie 115
Chapitre 5 117
La concertation syndicats patronat-État: le modèle suédoisà la rescousse du Québec? 117
Les origines (1906-1938) 118
La montée du néocorporatisme (1938-1976) 120
Crise et renaissance du modèle 124
Du néocorporatisme au mésocorporatisme 127
Quelles leçons en tirer au Québec? 129
Bibliographie 135
Chapitre 6 139
Les compétences civiquesscandinaves 139
Une comparaison 141
Comment atteindre la compétence civique? 146
Au Canada et au Québec 152
Les jeunes 155
Bibliographie 157
Annexe 158
Chapitre 7 161
Renouveler la fiscalité québécoise 161
Le poids de la fiscalité 162
La structure fiscale 166
Les modes d’imposition 169
Les bases d’une fiscalité renouvelée 173
La fiscalité et le niveau de vie 173
Un recours accru aux taxes à la consommation et aux cotisations sociales 183
Bibliographie 188
Chapitre 8 189
La TVA sociale, une idée pour le Québec? 189
La réforme de la fiscalité 191
Les résultats 196
Le débat 203
Les retombées attendues 206
Les effets négatifs 208
Bibliographie 211
Chapitre 9 213
La petite histoire de la gouvernance pétrolière au Québec et en Norvège 213
Le cas québécois 215
Une compagnie de prospection déficitaire 215
Diversification et délocalisation 216
Une société d’investissement? 217
La Norvège: concessions et premières découvertes 219
Les «dix commandements» du secteur pétrolier 221
«L’État dans l’État» 222
La politique pétrolière contemporaine 223
Bibliographie 229
Chapitre 10 231
Les systèmes de retraite québécois et suédois: approches différentes, résultats similaires 231
Un survol historique 232
Les répercussions et les réformes 235
Un système de retraite unique suédois 237
Des changements conformes aux tendances internationales au Québec 241
Bibliographie 246
Chapitre 11 249
L’enseignement supérieur et les classements internationaux des universités 249
La mondialisation et les classements internationaux 250
La performance des universités 252
Les facteurs institutionnels 255
Les facteurs systémiques 257
La segmentation: accessibilité et élitisme 257
Une centralisation efficace 258
Le financement 260
L’internationalisation 261
Quatre facteurs systémiques au Québec 263
Bibliographie 266
Chapitre 12 271
La réforme du modèle universitaire suédois de 1993 271
Les raisons de la réforme 272
Le pilotage politique 274
Les objectifs 275
Le mode de financement des universités 276
Le modèle de gouvernance 277
Les dynamiques de décentralisation 279
Le contrôle et l’évaluation 281
Les effets sur le financement 281
L’influence sur la gouvernance 282
L’autonomie et la décentralisation 283
Les effets sur les processus d’évaluation 284
Bibliographie 287
Chapitre 13 289
La Finlande, le Québec et le PISA: une rencontre inattendue 289
Un espace, un territoire, des cultures 290
Deux systèmes d’éducation 291
Centraliser, décentraliser 293
La Finlande et le Québec au temps du PISA 294
La situation en Finlande 298
La situation au Québec 301
Bibliographie 306
Chapitre 14 308
Les femmes et la représentation parlementaire 308
Femmes et politique: quelques données 311
La proportion de femmes dans les parlements 316
Un scrutin proportionnel ou majoritaire? 320
Une mobilisation essentielle 325
Bibliographie 331
Chapitre 15 337
La lutte contre la pauvretéau Québec: vers unesocial-démocratie nordique? 337
Bibliographie 353
Chapitre 16 355
La banalisation de l’extrême droite dans les pays nordiques 355
Les auteurs 365
Remerciements 371
Table des matières 373