Accabadora

Dans un petit village sarde, la vieille couturière, Tzia Bonaria, accueille chez elle Maria, " cédée " bien volontiers par une veuve d'humbles origines. Elle offrira à sa " fille d'âme " son métier et des études, choix audacieux pour une femme dans cette Sardaigne des années cinquante.Maria grandit entourée de soins et de tendresse; mais certains aspects de la vie de Tzia Bonaria la troublent, en particulier ses mystérieuses absences nocturnes. Elle ignore en effet que la vieille couturière est, pour tous ses concitoyens, l' accabadora, la " dernière mère ". Le jour où ce secret lui sera dévoilé, sa vie sera définitivement bouleversée et il faudra bien des années pour que la " fille d'âme " arrive enfin à pardonner à sa mère adoptive.Dans une langue poétique et essentielle, Michela Murgia décrit les plis et replis les plus intimes du rapport très singulier unissant la vieille Tzia Bonaria et la jeune Maria, dans une Sardaigne atemporelle, aux us et coutumes fascinants.Michela Murgia est née à Cabras en 1972. En 2006, elle a publié Il mondo deve sapere, le journal tragicomique d'un mois de travail dans un call center (dont Paolo Virzì a tiré un film). Avec Accabadora, traduit en quinze langues, elle a obtenu le prix Campiello 2010.Traduit de l'italien par Nathalie Bauer

Table des matières

Table des matières
Accabadora 1
ACCABADORA 5
Chapitre un 9
Chapitre deux 17
Chapitre trois 25
Chapitre quatre 36
Chapitre cinq 45
Chapitre six 57
Chapitre sept 66
Chapitre huit 72
Chapitre neuf 80
Chapitre dix 89
Chapitre onze 99
Chapitre douze 105
Chapitre treize 120
Chapitre quatorze 135
Chapitre quinze 148
Chapitre seize 161
Chapitre dix-sept 170