L'invention de la tribu

Livre numérique

L'invention de la tribu
  • Éditeur québécois

Résumé
Tout se déroule autour d’une rivière. Le roman Les tiens est constitué d’un ensemble de courts fragments, emboîtés les uns dans les autres, chargés d’histoire et de silence. Une manière brisée de retracer la vie du peuple nomade.

Extrait
Quatre petits mots assassins : « va rejoindre les tiens ! » C’est ainsi qu’une petite phrase décréta qu’il y aurait désormais, une frontière entre nous deux.

Si Naomi Fontaine dans son roman Kuessipan (Mémoire d’encrier, 2010) racontait la réserve dans sa perspective amérindienne, contemporaine et éclatée, ici la vision vient d’un regard québécois, moins ancré, mais tout aussi profond. L’auteure Claude-Andrée L’Espérance se fait archiviste d’une histoire qui n’est pas encore racontée.
Elle explore au hasard des voyages, des rencontres et se met habilement à fouiller les silences de cette histoire.

Des liens qui se nouent, se dénouent et le souvenir vivace de Malian. À travers ces éléments épars, l’écriture trace un chemin, pareil à celui de la rivière. Écriture ciselée,
belle et poignante, qui fait rêver à ce monde perdu. Et à notre part de responsabilité dans cet échouage du destin des peuples des Premières Nations.

Le roman Les tiens est une lignée de femmes qui offrent leurs voix. Guidées par Malian, quelques silhouettes surgiront du brouillard. C’est dans ce clair-obscur que l’intrigue se fait et se défait. Une histoire de peuple nomade, sédentarisé, puis jeté en
marge de tout. Malian, et toutes ces femmes, expriment le double jeu. Ce désir de révolte et de soumission et la difficulté à vivre dans le monde des Blancs.

L’auteure
Originaire des Cantons de l’Est, Claude-Andrée L’Espérance a grandi dans un verger.
Jeune adulte, attirée par l’esprit créatif du Saguenay-Lac-Saint-Jean, elle quitte sa région natale pour aller étudier les arts visuels à l’Université du Québec à Chicoutimi. Les années qui suivront, elle explorera divers modes d’expression artistique avant de quitter définitivement la ville pour s’établir sur les bords du Saguenay. Aujourd’hui, entre la rive du fjord et les montagnes d’épinettes noires, elle partage son temps entre sa passion pour l’écriture et le métier de cueilleuse qui l’emmène chaque été à travers champs et forêts.

Les tiens – Vidéo à visionner :
http://www.youtube.com/watch?v=KJebyS6UFwc&feature=youtube_gdata

Compléments