Digressions
  • Éditeur québécois

Digression : « développement écrit qui s’écarte du sujet » (Robert) ; « développement étranger au sujet » (Larousse) ; bref : hasard et liberté, bifurcations, détours, intuitions subites, comme il arrive à un promeneur qui n’a pas de destination et qui se laisse porter par l’inspiration du moment, les rencontres inopinées et, surtout, le plaisir de la vraie découverte.

Dans la prose pétillante qu’on lui connaît, Robert Lévesque nous fait entrer ici dans le laboratoire intime de sa pensée et de son écriture. Une pensée qui, à la ligne droite et sévère, préfère les méandres, les allusions, l’imprévu, en un mot : l’aventure. Dans la vingtaine de textes qui composent ce volume, l’auteur évoque ses amours littéraires ou cinématographiques (Louis-Ferdinand Céline, Samuel Beckett, Giorgio Bassani, Gabrielle Roy, Rimbaud, Buñuel, Truffaut), ses rencontres parfois anciennes (avec Geneviève Bujold, avec le village d’Angoisse au Périgord, avec un portrait de sa mère avant sa naissance), à l’occasion quelques-unes de ses têtes de turc montréalaises. Mais partout, il le fait sans s’appesantir, comme en passant, avec la sincérité et l’extrême partialité de celui qui n’a rien à prêcher et qui ne parle au nom de personne d’autre que soi-même.

Qu’est-ce que la littérature, au fond, qu’est-ce en particulier que l’essai, tel que nous l’a enseigné Montaigne, le maître ès « sauts et gambades », sinon l’art de se rendre disponible à toutes les surprises, c’est-à-dire le besoin, le délice de la digression ?

Table des matières

Table des matières
Digressions 1
Catins 11
Sonate 19
Île 29
Grève 39
Angoisse 49
Oubli 55
Chienne 65
Antan 71
Port 75
Bac 85
Bitter 91
Sac 97
Bêtise 113
Métier 123
Hôtel 129
Bal 135
Brocante 147
Amertume 155
Livres 165
Plaisir 173
Table des matières 181