Désirer désobéir

Ce qui nous soulève, 1

Livre numérique

Désirer désobéir

« Nous avions beaucoup enduré et puis, un jour, nous nous sommes dit que cela ne pouvait plus durer. Nous avions trop longtemps baissé les bras. À nouveau cependant ? comme nous avions pu le faire à l’occasion, comme d’autres si souvent l’avaient fait avant nous ? nous élevons nos bras au-dessus de nos épaules encore fourbies par l’aliénation, courbées par la douleur, par l’injustice, par l’accablement qui régnaient jusque-là. C’est alors que nous nous relevons : nous projetons nos bras en l’air, en avant. Nous relevons la tête. Nous retrouvons la libre puissance de regarder en face. Nous ouvrons, nous rouvrons la bouche. Nous crions, nous chantons notre désir. Avec nos amis nous discutons de comment faire, nous réfléchissons, nous imaginons, nous avançons, nous agissons, nous inventons. Nous nous sommes soulevés. »
Ce livre est un essai de phénoménologie et d’anthropologie ? voire une poétique ? des gestes de soulèvement. Il interroge les corps avec la psyché à travers le lien profond, paradoxal, dialectique, qui s’instaure entre le désir et la mémoire. Comme il y a « ce qui nous regarde » par-delà « ce que nous croyons voir » ; il y aurait peut-être « ce qui nous soulève » par-delà « ce que nous croyons être ». C’est une question posée en amont ? ou en dedans ? de nos opinions ou actions partisanes : question posée, donc, aux gestes et aux imaginations politiques. Question posée à la puissance de se soulever, même lorsque le pouvoir n’est pas en vue. Cette puissance est indestructible comme le désir lui-même. C’est une puissance de désobéir. Elle est si inventive qu’elle mérite une attention tout à la fois précise (parce que le singulier, en l’espèce, nous dit plus que l’universel) et erratique (parce que les soulèvements surgissent en des temps, en des lieux et à des échelles où on ne les attendait pas).

Table des matières

Table des matières
Couverture 1
Du même auteur 4
Titre 5
Copyright 6
Exergue 7
1. PERTE ET SOULÈVEMENT 9
2. LE FOND DE L’AIR EST ROUGE 11
3. FREIHEITSDRANG, LA « POUSSÉE DE LIBERTÉ » 17
4. ZÉROS DE CONDUITE 21
5. DEPUIS LES PROFONDEURS 25
6. S’ÉLÈVE UN GESTE 31
7. D’ACCABLEMENT À SOULÈVEMENT 37
8. POUR JETER SA DOULEUR PAR-DESSUS BORD 41
9. PUISSANCE CONTRE POUVOIR, OU L’ACTE DU DÉSIR 47
10. DUENDE DE LA TRANSGRESSION 53
11. LE TEMPS DE LA RÉVOLTE 59
12. MASSE ET PUISSANCE 65
13. MÊME LE NOUVEAU-NÉ SE SOULÈVE 73
14. DÉSIR, LUTTE, DOMINATION, RECONNAISSANCE 79
15. ÉROS POLITIQUE 87
16. QU’EST-CE QU’UN GESTE CRITIQUE ? 97
17. AMÈRES VÉRITÉS, IDÉES TROP PURES 109
18. VINAIGRES ET BELLES ÂMES 121
19. PUISSANCE DE NE PAS, OU LA POLITIQUE DU DÉSŒUVREMENT 137
20. REFUSER, OU LA PUISSANCE DE FAIRE AUTREMENT 153
21. DÉSIRER, DÉSOBÉIR, FAIRE VIOLENCE 171
22. LE MESSAGE DES PAPILLONS 189
23. « ESPRIT DE RÉVOLTE » : LES VAGUES SE FORMENT ET SE PROPAGENT 207
24. TORRENTS ET BARRICADES 219
25. OÙ VA DONC LA COLÈRE ? 239
26. FLUX ET REFLUX, RESSACS DIALECTIQUES 249
27. « UN DRAPEAU TOUR À TOUR ROUGE ET NOIR... » 263
28. IMAGES, PUISSANCES CRITIQUES 281
29. LES ÉMOTIONS EN PARTAGE 293
30. « LA VIE EST À NOUS » 303
31. MULTITUDES, ESSAIMS, COMMUNAUTÉS 317
32. SANS NOMS, SANS NOMBRES, EN TOUS LIEUX 325
33. DOS AU MUR (UN GHETTO EN LUTTE) 351
34. COMMENT HÉRITER D’UN COURAGE ? 381
35. INCESSAMMENT FAIRE LE MUR 403
36. L’ART DE LA VIE AUTRE, OU COMMENT N’ÊTRE PAS GOUVERNÉ 439
37. RÉVEIL AUX RÊVES : SE LEVER, VOLER DE SES PROPRES AILES 459
38. LE SUJET RECOMMENCE : PRISES DE PAROLE ET ARTS DE FAIRE 477
39. IMAGES ET SONS À BOUT DE BRAS 499
40. RETOURNER LES CENDRES, EN REMONTER QUELQUES BRAISES 525
NOTE BIBLIOGRAPHIQUE 535
INCITATIONS 537
INDEX BIBLIOGRAPHIQUE 565
TABLE DES FIGURES 673
Table des matières 681
Du même auteur (suite) 683
Justification 685