Ton absence m'appartient
  • Éditeur québécois

« J'étais son unique fille, j'allais devenir son projet. L'expérience devait durer deux ans ; contre toute attente, elle s'est étendue sur quatorze années. Ce qui suit n'est pas un joli conte. C'est une enfance en accéléré, une vie de maniaque. Un quotidien orchestré par un tendre égocentrique qui me laisserait plus démunie que je ne saurais l'avouer. »

Rose-Aimée Automne T. Morin a perdu son père quand elle avait seize ans. Atteint d'un cancer, il s'était donné une mission avant de mourir : faire de sa fille la femme qu'il considérait comme parfaite. Une féministe affirmée, égoïste, cultivée, dérangeante. L'auteure comprend aujourd'hui qu'elle s'est fait imposer une personnalité dans l'urgence et, dans cet essai intime, tente de saisir l'héritage laissé par son enfance effrénée.  Mettant ses talents de portraitiste au service de sa quête de sens, elle interroge également six personnes qui ont elles aussi grandi dans un cadre hors de l'ordinaire.

Un ouvrage coup-de-poing sur l'identité, porté par une écriture d'une grande vulnérabilité.