Inter. No. 130, Automne 2018
  • Éditeur québécois

L’édition automnale de la revue Inter, art actuel propose divers points de vue sur la notion d’apocalypse. Cette apocalypse, nous y touchons presque. Force est de constater que notre temps est devenu une course folle aux conséquences funestes. Nous assistons à l’effondrement précipité de nos systèmes de survie. Cette précipitation est aveugle, pourtant, il nous est donné parfois d’apercevoir comment le tout va finir. Ce sont de tels aperçus qu’Inter a rassemblés dans ce dossier, artistes et poètes proposant une scénographie de la fin. D'ailleurs, est-il possible d’envisager le cataclysme, de nous représenter la fin ? Quelles sont les activités artistiques qui prennent acte de l’impossibilité pour l’humain de concevoir son extinction ? Inter veut envisager des scénarios de la fin pour déplacer notre perspective : quitter l’extériorité qui nous tient à distance des autres, afin de modifier nos rapports à nos semblables et peut-être envisager une rénovation potentielle des humains. L’apocalypse, est-ce un scénario ou une cacophonie mortuaire explosive ?