Une île, une nation?

Le nationalisme insulaire à la lumière des cas de Terre-Neuve et Puerto Rico

Ebook

Une île, une nation?
  • Quebec publishers

Une île, une nation. Cette affirmation peut sembler aller de soi, car quoi de mieux qu’un territoire naturellement circonscrit pour représenter de manière claire et délimitée le concept de «nationalisme»? Pourtant, la partition d’une dizaine d’îles dans le monde – pensons ici aux déchirements irlandais – et le fait qu’elles varient en taille – autant en ce qui a trait à la superficie qu’à la population – laissent planer le doute sur l’idéal-type que constitue l’île dans l’étude des nationalismes. Il n’en demeure pas moins qu’elle a toujours eu un petit je-ne-sais-quoi qui fait de ce lieu un laboratoire unique pour observer la façon dont se construit l’idée d’une nation, d’un pays.

Le présent ouvrage a pour but d’étudier la manière dont le facteur insulaire, nommé «îléité», influe sur les aspirations nationalistes des îliens. Le cadre d’analyse est ici appliqué aux milieux insulaires de nations sans États. Afin de mieux comprendre l’îléité, quatre de ses dimensions sont examinées, soit les aspects territorial, politique, économique et culturel. Le livre présente également une analyse en profondeur de deux cas, soit ceux de Terre-Neuve et de Puerto Rico, et dessine des liens entre chacune de ces dimensions et les modalités du nationalisme dans ces milieux. Enfin, Une île, une nation? pave la voie à un modèle tangible d’analyse géopolitique où l’îléité est prise en considération dans l’étude des nationalismes.

Table of Contents

Table of Contents
Page couverture 1
Titre 7
Crédits 8
Dédicace 9
Remerciements 11
Avant-propos 13
Table des matières 15
Liste des figures 19
Liste des tableaux 21
Liste des abréviations 23
Introduction 25
Chapitre 1 - L’Étude de nationalisme dans la territorialité des îles 37
1. L’étude des nationalismes : de l’État-nation à la nation sans État 38
2. L’étude du nationalisme en milieu insulaire 49
3. La territorialité et les milieux insulaires : d’un concept théorique à une conceptualisation tangible 60
4. Deux études de cas : présentation des îles de Terre-Neuve et de Puerto Rico 65
5. Les variables et les hypothèses de travail 70
Chapitre 2 - La dimension territoriale de l’îléité L’île au-delà du lieu géographique 73
1. La présence et la distance de l’État central 74
2. Le projet de relier l’île au continent 95
3. Une petite île, une grande cohésion ? 101
Conclusion 114
Chapitre 3 - La dimension politique de l’îléité 117
1. L’indépendance politiqueet les revendications nationalistes 118
2. La dynamique du système de partis 127
3. Les relations îles-États centraux 153
Conclusion 170
Chapitre 4 - La dimension économique de l’îléité Entre interdépendance et (in)dépendance 173
1. L’économie insulaire : l’autosuffisancedans un contexte mondialisé ? 174
2. Terre-Neuve : de la pêche au pétrole, l’avenir d’une île de l’Atlantique Nord 182
3. Puerto Rico : d’une île agraire à une île industrielle 189
Conclusion 199
Chapitre 5 - La dimension culturelle de l’îléité Faire vivre et survivre la nation par les symboles et les traditions 201
1. Les symboles : de leur invention à leur inscription dans le temps et dans l’espace 202
2. Terre-Neuve : une nation « inventée » ? 208
3. Puerto Rico : une nation en mouvement ? 218
Conclusion 228
Conclusion 231
Bibliographie 237
Dans la collection Géographie contemporaine 255
Quatrième de couverture 260