Refondations nationales au Canada et au Québec

Ebook

Refondations nationales au Canada et au Québec
  • Quebec publishers

Le Canada et le Québec se sont engagés dans des entreprises distinctes de refondation nationale dans la seconde moitié du xxe siècle. Simon Langlois témoigne, dans une série de courts essais, des débats qui ont eu cours dans le dernier demi-siècle sur la question nationale au Canada, au Québec et dans les nations amérindiennes.
Le Canada s'est éloigné de l'univers binational rêvé par les élites franco­­phones dans les années qui ont suivi l'avènement de la Confédération cana­dienne en 1867 pour devenir une nation multiculturelle valorisant la diversité.
Le Canada français a connu un important fractionnement d'où ont émergé la nation québécoise, les communautés franco-canadiennes et l'Acadie comme autant de références nationales.
Simon Langlois montre comment le projet d'indépendance nationale au Québec, porté par une génération politique, est arrivé dans une impasse, notamment parce que la société québécoise s'est imposée avec succès comme société distincte francophone au sein du Canada.

Simon Langlois est professeur émérite au Département de sociologie de l'Université Laval. Il est l'auteur de plusieurs ouvrages portant sur le Canada et le Québec. Il a été élu à l'Académie des sciences sociales du Canada et il est membre de la Société des Dix.

Table of Contents

Table of Contents
Refondations nationales au Canada et au Québec 1
INTRODUCTION • Refondation nationale 8
Refondation et identification 9
Le plan de l’ouvrage 13
LIMINAIRE 17
CHAPITRE 1 • Alexis de Tocqueville, un sociologue au Bas-Canada 18
Ce que Tocqueville a vu au Bas-Canada 21
Nation et démocratie 31
Conclusion 37
NATION ET IDENTIFICATION 39
CHAPITRE 2 • Identité nationale et processus d’identification 40
CHAPITRE 3 • Les mouvements identitaires contemporains 48
L’identité 49
Les mouvements identitaires 52
Universalisme vs particularisme 56
CANADA 57
CHAPITRE 4 • Le biculturalisme oublié : Laurendeau-Dunton quarante ans après 58
Biculturalisme et conflit de sociétés 58
Droits des minorités et multiculturalisme 61
Et le Québec ? 64
CHAPITRE 5 • Le virage communautariste du Canada français 68
Contradictions du Canada français 68
Trois cas de figure de mutation de l’identité nationale 70
De nouvelles solitudes 74
Constater les différences endogènes 75
Nécessaire reconnaissance mutuelle 80
CHAPITRE 6 • La Déclaration de Calgary : reflet du nouveau Canada 84
Mutations morphologiques du nouveau Canada 87
Le Canada anglais des années 1990 se donne une nouvelle représentation de lui-même 95
La Déclaration de Calgary reflète le nouveau Canada 104
CHAPITRE 7 • Deux sociétés globales en conflit 109
La révolution tranquille du Canada 109
Deux sociétés globales en conflit 113
Un retour au dualisme est-il possible ? 117
Incertitudes canadiennes et québécoises 121
CHAPITRE 8 • Refondation de l’identité canadienne 122
L’étranger venu d’ici 124
Du Canada français aux communautés francophones 125
L’identité nationale québécoise 131
De l’identité canadienne-anglaise à l’identité canadienne ? 135
Conclusion 140
CHAPITRE 9 • Diversité multiculturelle et identification communautarienne 142
Le malaise identitaire 144
Aménager les différences ou promouvoir la diversité ? 148
L’interculturalisme au Québec 155
L’accommodement raisonnable 158
Deux lectures sociologiques de l’intégration 161
De l’identité à l’identification 163
QUÉBEC 167
CHAPITRE 10 • La nation selon Fernand Dumont 168
CHAPITRE 11 • Refondation de la nation au Québec : le débat des années 1990 181
La nation refondée 183
Une opposition dépassée : nation culturelle et nation civique 187
Deux piliers de la refondation : langue et territoire 201
CHAPITRE 12 • Langue française et nation québécoise 211
Le français, langue (encore) universelle ? 212
L’avenir du français, langue de l’intégration sociale et de l’identité 216
La langue française et l’identité 218
La question de la norme 220
CHAPITRE 13 • L’indépendance du Québec, projet générationnel dans l’impasse 223
Déclin tendanciel de l’appui à l’indépendance politique du Québec 225
Les raisons fortes des acteurs 228
Le confort et l’indifférence 237
Le conflit entre le national et le social 239
La division séculaire au sein du Canada français 241
La morphologie sociale changeante du Québec 246
Le contexte sociohistorique et la conjoncture à l’horizon des années 2020 249
Conclusion 254
Les principes fondateurs de la nation québécoise 257
CHAPITRE 14 • De la société distincte à la nation québécoise 257
Une ambiguïté persiste au Canada anglais 259
Les autres conditions de Meech 262
La confédération canadienne, projet inachevé 263
Accueil mitigé et critique de fond 266
Repères chronologiques • 1867-2018 270
Références 283
Table des matières 306