Interpellation(s)
  • Éditeur québécois

Les différents textes rassemblés dans ce recueil abordent, aussi bien dans une perspective critique, l’incidence des récits narrés à la deuxième personne sur l’extrême contemporain que, dans une perspective pratique (réflexive, philosophique), les mécanismes d’écriture spécifiques à cette forme de narration. Le but est d’amorcer les réflexions sur l’écriture au tu, sur la portée de cette instance narrative sur le temps du récit, les jeux esthétiques, les effets de lecture et la conception du sujet.