Errico Malatesta

Vie extraordinaire du révolutionnaire le plus craint par tous les gouvernements

Livre numérique

Errico Malatesta
  • Éditeur québécois

Rome, 10 novembre 1931. Condamné aux arrêts domiciliaires, une bonbonne d’oxygène en guise de boulet et surveillé en permanence par deux sbires de Mussolini, Errico Malatesta, octogénaire et malade, se remémore sa vie, sans nostalgie ni regrets. Au cours d’une journée ponctuée par le tic tac de l’horloge, celui qu’on a surnommé bien malgré lui le « Lénine d’Italie » se souvient : la rencontre avec Bakounine dans le Jura, l’insurrection manquée du Matese, l’exil à Paris puis à Londres, l’aventure en Argentine, les soulèvements massifs du biennio rosso. Soixante ans d’anarchie entremêlés à l’histoire d’Italie et à celle du mouvement ouvrier international.

Jusqu’ici racontée exclusivement dans les rapports des policiers qui l’ont toujours traqué, la vie de Malatesta, internationaliste et partisan de la propagande par le fait, est relatée en ces pages dans les mots de celui qui l’a vécue, tel que l’imagine Giacopini après avoir étudié de près la correspondance et l’œuvre de celui qu’il surnomme l’« Ulysse de l’anarchie ».

Table des matières

Table des matières
ERRICO MALATESTA 1
Note de l’auteur 9
Rue Andrea-Doria 11
Parmi les loups 21
Années de vagabondage, épreuves d’exil 55
Les bicyclettes de Bava Beccaris 89
À Londres 113
Tandis que dure le massacre 137
Le «Lénine d’Italie» 169
À Rome 205
Remarques sur un roman qui n’est pas un roman 229
Bibliographie 235
Table 236