Moebius. No. 157, Printemps 2018
  • Éditeur québécois

Tous les serpents connaissent le goût des fruits, ainsi se présente le numéro printanier de Moebius. Mais qu’est-ce qu’un serpent et qu’est-ce qu’un fruit ? « Dans un système sans friction, où l’herbe est souple, donnons au serpent ce qui ondule et au fruit ce qui mûrit lentement, perché ; donnons au serpent et au fruit la lenteur ; supposons les deux gorgés de soleil. Sur un même plan : la sinusoïde et la sphère ; le produit de l’œuf et celui de la fleur. Si ce qui mord fraie avec ce qui invite, que peut-on observer? Quelles connaissances, quelles innocences? » (extrait du liminaire) Avec les vers de Marianne Lorthiois, Roseline Lambert, Sarah-Louise Pelletier-Morin, Anick Arsenault et la prose de Sándor Olivér Murányi, Tanya Vaillancourt, Kaliane Ung, Antoine Villard, Jason Roy, Christine Daffe et Frédéric Parrot. Lisez aussi les réflexions sur l’écriture de Simon Brousseau et la lettre à une écrivaine vivante de Valérie Forgues à Christiane Frenette.