Instruire, corriger, guérir?

Les orthopédagogues, l'adaptation scolaire et les difficultés d'apprentissage au Québec, 1950-2017

Livre numérique

Instruire, corriger, guérir?
  • Éditeur québécois

Au Québec, le nombre d’élèves en difficulté est passé de 20 000 en 1964 à 200 000 en 2016. Les diagnostics se sont multipliés, créant une école complexe, peuplée d’une myriade de nouveaux métiers cliniques ou pédagogiques. Que penser de ces mutations ? Faut-il y voir un progrès, un risque de médicalisation abusive, ou les deux à la fois ? Comment les décideurs, le public et les professionnels peuvent-ils s’y retrouver ? Un retour s’impose sur les origines et sur les mécanismes – professionnels, politiques et scientifiques – qui façonnent cette ­évolution de l’école québécoise.

Le présent ouvrage raconte l’histoire des orthopédagogues du Québec. Ce corps de métier largement féminin, né de la Révolution tranquille, consacré aux élèves en difficulté d’apprentissage, présente un parcours atypique et franchit aujourd’hui des étapes décisives sur le chemin de la reconnaissance professionnelle. L’histoire de l’orthopédagogie embrasse celle de la difficulté scolaire et de ses ambiguïtés. Elle s’écrit autant dans les salles de classe que dans les sphères politique et scientifique. En retraçant le parcours d’un corps de métier, cette histoire nous aide à comprendre le passé, le présent et l’avenir de l’école québécoise.

Table des matières

Table des matières
Couverture 1
Page titre 7
Crédits 8
Table des matières 9
Liste des abréviations 13
Introduction 15
Chapitre 1 / Les orthopédagogues, l’adaptation scolaire et les difficultés d’apprentissage au Québec, 1950-2017 19
1.1 /L’histoire des orthopédagogues, fenêtre sur l’histoire des difficultés d’apprentissage 21
1.2 /L’orthopédagogie et la sociologie des professions 22
1.3 /L’histoire de l’éducation et de la médicalisation des difficultés scolaires 25
1.4 /Écrire l’histoire des orthopédagogues 27
2.1 /Des enfants troublés aux enfants troublants 31
Chapitre 2 / L’enfant « inadapté » et la Révolution tranquille 31
2.2 /L’enfance inadaptée au Québec, entre médecine et pédagogie 34
2.3 /La Révolution tranquille : une révolution scolaire 39
2.4 /La politique scolaire par les conventions collectives 42
2.5 /Des projets professionnels à foison 46
3.1 /Les « sciences de l’éducation » et les premiers programmes d’orthopédagogie 49
Chapitre 3 / La naissance de l’orthopédagogie, 1966-1978 49
3.2 /Former des intervenants cliniques ou des titulaires de classe ? 54
3.3 /Le dilemme des universitaires 58
3.4 /Un nouveau groupe ? Quel groupe ? 60
3.5 /L’enfance inadaptée vers 1970 et le travail des orthopédagogues 62
3.6 /L’orthopédagogie, science clinique des préalables psychomoteurs ? 68
3.7 /L’orthopédagogie et le diagnostic, espaces de débats 75
3.8 /L’orthopédagogue, l’hôpital et le régime des professions 80
Chapitre 4 / Les orthopédagogues, un non-groupe ? 83
4.1 /Le COPEX : vers la classe régulière, ou pas 86
4.2 /Des programmes d’orthopédagogie ? Pourquoi ? 90
4.3 /Les populations de l’« adaptation scolaire » 94
4.4 /L’emploi en adaptation scolaire 99
4.5 /Un travail de soutien à l’enseignement 102
4.6 /Choisir ses savoirs : des réticences face aux sciences cognitives 107
4.7 /L’orthopédagogie, communauté de questions : la naissance de l’ADOQ 111
4.8 /Les marchés du savoir : de la psychothérapie à la « gestion mentale » 116
4.9 /Vers des politiques incertaines 123
Chapitre 5 / Les professionnelles de la difficulté scolaire 129
5.1 /Le baccalauréat en adaptation scolaire après 1995 : un rameau de la formation enseignante 129
5.2 /Les catégories de la santé 132
5.3 /La dyslexie : entre neurologie et pédagogie 141
5.4 /L’élève en difficulté au XXIe siècle : une population en croissance, une cartographie embrouillée 147
5.5 /Les politiques paradoxales du diagnostic 150
5.6 /Les personnels fluctuants de l’adaptation scolaire 155
5.7 /L’orthopédagogue et le diagnostic 158
5.8 /L’orthopédagogue : entre classe et clinique, de nouveaux possibles ? 164
5.9 /Faire sa place dans un réseau en mutation : de la fusion des commissions scolaires au renouveau pédagogique 167
5.10 /Les politiques de l’expertise : vers un ordre professionnel ? 173
5.11 /Une conjoncture capricieuse 184
Conclusion 189
Quatrième de couverture 200