L'économie sociale au Québec

Une perspective politique

Livre numérique

L'économie sociale au Québec
  • Éditeur québécois

Le Québec est aujourd’hui un leader mondial en matière d’économie sociale et les politiques visant à soutenir ses coopératives et organismes à but non lucratif contribuent à faire de lui la société la plus égalitaire d’Amérique du Nord.

Or, avant la Marche du pain et des roses de 1995, le concept d’économie sociale était presque totalement inconnu chez nous. Comment, en deux décennies, le Québec est-il parvenu à développer un véritable écosystème pour son économie sociale ? Et comment, au cours de cette période, en est-il venu à développer et à bonifier des programmes uniques pour les centres de la petite enfance, les entreprises d’aide à domicile, le logement communautaire, les entreprises adaptées et les entreprises d’insertion ?

S’appuyant sur un impressionnant corpus de données statistiques et documentaires ainsi que sur plus de 70 entretiens effectués auprès d’élus, de fonctionnaires et de leaders de la société civile, le présent ouvrage démontre que la trajectoire distincte du Québec dans ce domaine s’explique par deux facteurs clés : la grande mobilisation de sa gauche et sa tradition de concertation. C’est grâce aux groupes communautaires, aux centrales syndicales et aux affinités sociales-démocrates du Parti Québécois que l’économie sociale a pu, pour un moment, se hisser au sommet des priorités du gouvernement ; et c’est grâce à des compromis entre la gauche et la droite établis lors du Sommet sur l’économie et l’emploi de 1996 que des politiques structurantes ont pu être mises en place pour appuyer l’économie sociale.

Table des matières

Table des matières
Couverture 1
Titre 7
Crédits 8
Remerciements 9
Table des matières 11
Liste des figures 15
Liste des tableaux 17
Liste des sigles 19
Introduction 23
1.Les balises de notre enquête 25
2.Résumé des résultats et plan du livre 26
1.Qu’est-ce que l’économie sociale ? 29
CHAPITRE 1 / L’énigme du Québec 29
2. Les énigmes de l’économie sociale québécoise 33
3.Résoudre l’énigme du Québec 44
4.L’exceptionnalisme québécois 52
5.Méthodologie 59
6.Résultats 61
Conclusion 64
Annexe 1 – Liste d’entretiens (ordre chronologique) 66
CHAPITRE 2 / Les politiques transversales 71
1.Les politiques transversales québécoises 72
2.Expliquer l’énigme du Québec 75
Conclusion 103
CHAPITRE 3 / Les centres de la petite enfance 105
1.Les services de garde : circonscrire la spécificité québécoise 106
2.Un travail de coalition ? 108
3.La mobilisation des ressources 117
Conclusion 133
CHAPITRE 4 / Les entreprises d’économie sociale en aide domestique 135
1.Les EÉSAD : une présentation 136
2.Les causes de l’exceptionnalisme québécois sont-elles structurelles ? 139
3.Un travail de coalition du GTES en 1996 140
4.La mobilisation des ressources de pouvoir 145
Conclusion 165
CHAPITRE 5 / Le logement communautaire 167
1.Le logement social : un champ de compétence contesté 169
2.Un environnement immobilier distinct 175
3.La théorie des ressources de pouvoir 178
4.Un travail de coalition 186
Conclusion 193
Annexe 2 – Logement social construit au Québec depuis 1969, par programme 195
CHAPITRE 6 / L’insertion à l’emploi 197
1. Les entreprises d’insertion et les entreprises adaptées : un survol 198
2.Les entreprises adaptées 204
3.Les entreprises d’insertion 215
Conclusion 228
Conclusion 229
1.Quelle conception de l’économie sociale prévaut, au Québec ? 229
2.Comment le Québec en est-il venu à promouvoir une conception de centre-gauche de l’économie sociale ? 231
3.Comment expliquer l’exceptionnalisme québécois ? 237
4.Perspectives de recherches futures 238
5.Perspectives d’avenir pour l’économie sociale au Québec 239
Bibliographie 243
Dans la même collection 281
Quatrième de couverture 284