Brochettes de bonbons

Livre numérique

Brochettes de bonbons
  • Éditeur québécois

Moi : J’ai des petites nouvelles pour toi ! Tu vaux rien du tout ! T’es un microbe ! Une fourmi ! Un virus ! UNE BACTÉRIE !!!
Émile le débile : Ouuuuuh… ça me touche, ce que tu me dis. J’ai de la grosse pe-peine. Je vais presque me mettre à pleurer.
Moi : Je m’en fous ! Je suis juste ben contente que ma cousine ait compris quel genre de gars tu es. Et je vais m’assurer que toutes les filles qui te croiseront le sachent, elles aussi !
Émile le débile (en s’approchant pour m’intimider) : Si tu fais ça, je t’avertis que tu vas le regretter.
Moi : Tu me fais pas peur !
Émile le débile : Ah ouin ? Tu devrais. Parce que la vengeance, c’est un plat qui se mange froid. Et je peux être trèèèès patient, quand je veux me venger de quelqu’un.
Moi : Tu parles comme mon père ! Et tu sais ce qu’il y a d’autre qui se mange froid ?
Émile le débile (en haussant un sourcil) : Hein ?
Moi (en ramassant une petite balle de neige) : ÇA !!!
Et… je lui ai balancé la neige direct sur le visage. Il en a eu plein la bouche. Ce qui fait que je n’ai pas trop entendu le reste de ses menaces. Il ne faisait que recracher de la neige et de la glace. Je pourrais dire que la punition qui a suivi m’a fait regretter mon geste, mais ce serait mentir…