Le travail

Histoire d’une idéologie

Livre numérique

Le travail

L'auteur dresse un panorama synthétique et complet des liens complexes que nous entretenons avec le travail. Ce livre s’intéresse à sa naissance en tant que phénomène économique et social et souligne le lien historique existant entre le travail et les rapports d’exploitation, depuis le Néolithique et l’apparition des premières cités jusqu’à nos jours.Alors que la centralité de la valeur travail règne, nos sociétés sont incapables de fournir un emploi décent et qui fait sens à celles et ceux qui le demandent. C’est donc le contrat social hérité du fordisme, qui a conduit au développement des classes moyennes, qui est en train de s’écrouler.Pour écrire un nouveau chapitre de son histoire, il nous faut réinventer le travail afin qu’il ne reste pas un instrument de domination aux mains du néolibéralisme.S’inspirant des travaux de Jacques Ellul sur le travail, ce livre poursuit sa réflexion par une approche historique et économique du phénomène idéologique du travail en lien avec le développement des sociétés capitalistes. Il démontre ensuite comment l’idéologie de la consommation s’est ajoutée à celle du travail afin de lui permettre de survivre dans un monde où le chômage structurel de masse devient la norme.Un ouvrage passionnant qui revisite la valeur travail et lui confère une nouvelle dimension.EXTRAITCet essai doit beaucoup aux travaux de Jacques Ellul sur le travail en tant que phénomène idéologique.Le questionnement original d’Ellul, qui fut l’un des principaux critiques et théoriciens de la société technologique industrielle et un précurseur du mouvement que l’on nomme aujourd’hui Décroissance, est ici complété par une approche historique du phénomène idéologique du travail en lien avec le développement du capitalisme et des rapports hiérarchiques d’exploitation. Le travail, dans nos sociétés contemporaines, se caractérise en effet par l’enrôlement des salariés au sein d’un dispositif coercitif.À PROPOS DE L'AUTEURGuillaume Borel est documentaliste et collabore à plusieurs médias indépendants d'information sur Internet comme arretsurinfo.ch, ou le site les-crises.fr. En plus de ses recherches sur l’histoire du travail, il s’intéresse particulièrement au phénomène de la propagande médiatique.