24 images. No. 184, Octobre-Novembre 2017
  • Éditeur québécois

24 images consacre au cinéaste américain David Lynch sa seconde livraison automnale. Artiste multidisciplinaire, et avec le succès populaire de Twin Peaks : The return, un des rares cinéastes à encore relever le défi de rassembler critique, cinéphile et grand public, Lynch est un touche-à-tout. Le premier article du dossier présente d’ailleurs son travail d’artiste visuel. Puis, avec de multiples et divers angles d’approches, les collaborateurs de ce dossier spécial abordent la filmographie du cinéaste, de ses premiers courts-métrages à Inland Empire, son dernier film avant le retour de Twin Peaks en 2017, en passant par The Elephant Man, Dune, Blue Velvet, Lost Highway et Mulholland Drive. Se définissant comme un « constructeur de mondes », il est certes un créateur hors-norme probablement le plus célèbre des cinéastes narratifs d’avant-garde selon Dennis Lim. Ses films sont loin d’avoir épuisé leurs mystères, malgré l’abondance d’écrits qu’ils ont suscités et susciteront encore.