Avis de gros temps pour Mary Lester

Plongée dans une sombre affaire de trafic de drogue...Le commandant Lester doit voler au secours d’un OPJ accusé d’avoir détourné une importante quantité de drogue au siège de la brigade parisienne des stups. Les charges contre ce lieutenant sont lourdes et sa culpabilité ne fait pas de doute pour la presse puisqu’il aurait été nuitamment filmé par des caméras de surveillance sortant du 36 porteur de deux gros paquets.Son seul allié, l’un de ses amis, commandant de la crim’, est intimement convaincu de son innocence.Mary n’est pas enthousiasmée par l’idée de s’impliquer dans une telle affaire mais finit par accepter lorsqu’elle apprend qu’une vieille connaissance, le commissaire Mercadier, va y fourrer son nez. Dès que cet officier arriviste et manipulateur apparaît dans le paysage avec son âme damnée, la commissaire Cécile Darle, elle comprend que les coups fourrés vont pleuvoir et que la partie sera délicate.Il n’en faut pas plus pour qu’elle prenne la piste...Une enquête particulièrement trouble pour notre enquêtrice bretonne !EXTRAITLa salle de réunion sise au dernier étage du commissariat de Quimper n’avait jamais été aussi pleine. Bien qu’on eût repoussé les chaises contre les murs et déplacé la grande table centrale, on se marchait un peu sur les pieds.« On », c’était le personnel du commissariat central, du gardien stagiaire au patron, le commissaire divisionnaire Fabien qui, pour la circonstance, avait revêtu un complet gris clair impeccable au revers duquel la rosette de sa Légion d’honneur brillait comme une larme de sang.Le brouhaha des conversations se tut soudainement. Le patron faisait tinter une petite cuiller contre l’une des bouteilles qui se trouvaient sur la grande table bien garnie.— Votre attention, s’il vous plaît !Tous les regards se braquèrent sur le commissaire Fabien et sur les six policiers qui se tenaient près de lui, deux femmes et quatre hommes : le capitaine Lester, le lieutenant Fortin, le brigadier-chef Gertrude Le Quintrec, visiblement très émue, et trois gardiens en tenue.CE QU'EN PENSE LA CRITIQUEHabile, têtue, fine mouche, irrévérencieuse, animée d'un profond sens de la justice, d'un égal mépris des intrigues politiciennes, ce personnage attachant permet aussi une belle immersion, enquête après enquête, dans divers recoins de notre chère Bretagne. - Charbyde2, BabelioÀ PROPOS DE L'AUTEURCet ancien mareyeur breton devenu auteur de romans policiers a connu un parcours atypique !Passionné de littérature, c’est à 20 ans qu’il donne naissance à ses premiers écrits, alors qu’il occupe un poste de poissonnier à Quimper. En 30 ans d’exercice des métiers de la Mer, il va nous livrer pièces de théâtre, romans historiques, nouvelles, puis une collection de romans d’aventures pour la jeunesse, et une série de romans policiers, Mary Lester.À travers Les Enquêtes de Mary Lester, aujourd’hui au nombre de quarante-sept, Jean Failler montre son attachement à la Bretagne, et nous donne l’occasion de découvrir non seulement les divers paysages et villes du pays, mais aussi ses réalités économiques. La plupart du temps basées sur des faits réels, ces fictions se confrontent au contexte social et culturel actuel. Pas de folklore ni de violence dans ces livres destinés à tous publics, loin des clichés touristiques, mais des enquêtes dans un vrai style policier.