Tito

Voici enfi n traduite en français la grande biographie de Tito par Joze Pirjevec, saluée mondialement comme l'ouvrage le plus abouti sur l'ancien maître de la Yougoslavie. Fondée sur une quantité impressionnante d'archives inédites.Voici enfin traduite en français la grande biographie de Tito par Joze Pirjevec, saluée mondialement comme l'ouvrage le plus abouti sur l'ancien maître de la Yougoslavie. Fondée sur une quantité impressionnante d'archives inédites – découvertes à Belgrade mais aussi aux États-Unis, en Russie, en Grande-Bretagne, en Allemagne –, l'étude de Pirjevec explore les zones d'ombre, fait revivre les paradoxes et les ambiguïtés d'un Tito que rien ne semblait destiné à se hisser au rang des chefs d'État les plus influents du XXe siècle. Comment ce fils d'apprenti, ancien ouvrier d'usine, est-il parvenu à s'emparer du Parti communiste yougoslave ? Quelle fut la nature de son engagement dans les Brigades internationales du temps de la guerre d'Espagne_? Comment comprendre son rôle de partisan, passé maître dans l'art de la guérilla, durant l'occupation de son pays par les nazis ? Quelle fut sa responsabilité dans le massacre des Croates oustachis en 1945 ? Staline a-t-il vraiment cherché à l'empoisonner ? Comment, dans l'après-guerre, Tito s'est-il imposé comme l'une des principales figures des non-alignés ? Pirjevec n'élude aucune de ces questions, poussant son enquête dans les replis les plus intimes de ce grand amateur de femmes et de luxe, fasciné par le pouvoir qu'il exerça d'une main de fer malgré quelques timides concessions à la démocratie. Préface de Jean-Arnault Dérens Traduit du slovène par Florence Gacoin-Marks

Table des matières

Table des matières
Tito. Les blessures du siècle 1
Préface de Jean-Arnault Dérens 7
Avant-propos 15
Les yeux de Tito 17
Comment Broz est devenu Tito 23
Révolutionnaire professionnel 30
Élève du Komintern : Tito à Moscou 38
« Liquidateur » de trotskistes en Espagne ? 56
Les griffes du NKVD 58
Chef du parti communiste yougoslave 71
L’incendie de la guerre 75
Veillée d’armes 75
L’attaque des forces de l’Axe contre la Yougoslavie 86
La révolte et la révolution 96
Naissance des partisans 101
L’expansion de la guerre civile 110
L’énigme Hebrang 118
Les « idiots utiles des Balkans » ? 121
La révélation de l’identité de Tito 127
L’opération Weiss 130
Pourparlers secrets avec les Allemands 135
Lâcher les tchetniks ? Premiers doutes britanniques 137
Printemps 1943 : les opérations Schwarz et Typical 139
Retournement britannique et consolidation des partisans 143
L’expansion du mouvement des partisans et ses difficultés 148
Tito maréchal 153
Les illusions de Churchill 158
Entre Churchill et Staline 160
L’opération Rösselsprung (« le saut du cavalier ») 166
La rencontre Tito-Churchill 171
Tito file à l’anglaise 177
La libération de Belgrade 181
La victoire 195
Tito : chasseur et bon vivant 196
L’année 1945 : les massacres d’après-guerre 202
Le « partage » du pouvoir entre les camarades 204
La nationalisation et la réforme agraire 206
« Tito répond souvent par des coups de pied » 207
La crise de Trieste 207
Naissance de la République fédérative populaire de Yougoslavie 211
Tempête sur l’Église 213
La conférence de paix de Paris 216
Tito contre Staline 223
Contrôler les Balkans 227
La chasse aux « traîtres prosoviétiques » 240
L’enfer de Goli Otok 264
Collectivisation au forceps 267
Une « clique d’assassins politiques » 269
Tito dans la tempête de la guerre froide 282
Face à la guerre de Corée 284
Le bruit fracassant des armes 286
Le partage de Trieste 290
La mort de Staline et la normalisation des rapports avec Moscou 294
Le dégel 298
Non-aligné 303
Vers l’autogestion 303
Retour à Marx 307
Le ralentissement du processus de démocratisation 310
La chute de ?ilas 313
Réorganisation au sommet 320
Victoire de l’esprit conservateur 324
Tito contre Kardelj 326
La découverte du « non-alignement » 327
Tito fêté à Moscou 332
Les troubles en Pologne et en Hongrie 335
La révolution hongroise 339
Querelles à Moscou 345
Grève en Slovénie et dissensions au sommet 348
Le VII<exp>e</exp> congrès de la LCY : la relance des tensions avec l’Union soviétique 351
Tito et les Chinois 356
Le « voyage de la paix » en Asie et en Afrique 360
Sortir du marasme économique 361
Tito l’Africain 368
La première conférence des non-alignés 372
La disgrâce de Kardelj 375
Chantage à la démission 381
Rappel à l’ordre : le discours de Split 384
Le rapprochement avec Moscou 386
Victoire à la Pyrrhus de Rankovi? 388
Tensions sociales et nationales 389
La nouvelle réforme économique : une « opération chirurgicale » 393
Le complot 396
Réorganisation de la police secrète et du Parti 409
La grâce de Rankovi? 411
La « jeune garde » 413
Lune de miel avec l’Union soviétique 414
Face à la guerre des Six Jours 418
Le « Mai 68 » yougoslave 419
Le Printemps de Prague : que faire ? 422
La métamorphose de l’armée yougoslave 428
L’exacerbation des nationalismes 430
L’« affaire des routes » 435
Une « jeune garde » bien en cour 438
Ambitions croates 439
Les oustachis de l’étranger en embuscade 446
En finir avec le « Printemps croate » 450
Nouvelles réformes 453
Nixon en Yougoslavie 456
Tito et le Saint-Siège 458
Brejnev à Belgrade, Tito aux États-Unis 459
Le calme avant la tempête 461
La lutte contre les « managers » 466
Nouveaux complots des oustachis de l’étranger 469
La « liquidation » des libéraux serbes 471
La décapitation politique de Stane Kav?i? 477
« La vieille garde gouverne, la génération du milieu se tait, la jeune génération gère » 478
La vieillesse de Tito 481
L’utopie de Kardelj 481
La Constitution de 1974 483
Le naufrage de l’économie 488
La dernière période du titisme et la mort de Kardelj 492
Washington et Belgrade dans la tourmente 496
L’émigration des partisans du Kominform 500
1974 : le nouveau Parti communiste de Yougoslavie 502
Le refroidissement final des relations avec Moscou 508
Tito intime 511
« Polka » : la première femme de Tito 512
Un amour allemand : Elza Johanna König 515
Une « source d’eau pure et fraîche » : Zdenka 516
Terrible Jovanka 519
Les dernières années 533
Le culte de la personnalité 533
La « fossilisation de Tito » 539
Tito et les mouvements de libération du tiers-monde 545
« Rien ne doit nous prendre au dépourvu » 550
Tout est éphémère, même la Yougoslavie 552
La mort de Tito 555
Notes 561
Bibliographie 665
Index des noms 685
Table des matières 693
Hors texte 697