Le maire qui aimait les arbres

L’arbre au coeur de la cité a cédé sa place aux voitures, au bitume. En disparaissant, c’est l’espace de déploiement du lien social qui disparaît. Un maire s’insurge contre ce phénomène d’isolement de sa population et entreprend d’agir.Cette nouvelle en forme de conte appelle à rêver de l’enchantement d’un monde où la ville retrouverait la proximité de la forêt qui lui a fait place. On peut également lire ce texte comme un manifeste politique qui évoque des solutions concrètes pour les cités de demain.

Table des matières

Table des matières
Couverture 1
LE POINT DE VUE DES ÉDITEURS 2
DOMAINE DU POSSIBLE 3
Le maire qui aimait les arbres 7