Sven le terrible
  • Éditeur québécois

À bord de La Méduse, Sven le Terrible multiplie les découvertes de trésors, l’abordage de navires ennemis et les confrontations avec Kit Malouf, son plus redoutable opposant. Mais depuis quelque temps, Sven n’est plus l’ombre de lui-même et n’a plus le coeur à l’aventure. Il a le teint pâle, les traits tirés et plus la moindre envie de jouer les pirates. Ce qui est un véritable problème lorsque l’on est l’un des pirates les plus redoutés des sept océans. Sven a besoin de vacances, de décrocher, de se ressourcer, de reprendre goût à sa vie d’aventurier. Mais il découvrira rapidement qu’il n’est pas facile, pour un pirate, de prendre des vacances.

Les jeunes lecteurs de cinq ans et plus sont trop peu conviés à pénétrer dans l’univers de ces corsaires, où les conquêtes et les chasses au trésor sont nombreuses.