Ce léger rien des choses qui ont fui

"Je suis revenu sur cette place sans plus savoir quelle rue
Prendre quelle rue rendre à la bourse des souvenirs vous
Aviez quoi là une barque un vélo des roses je ne sais plus
Aidez-moi à marcher dans ces rues basses j'ai la mémoire
Lavée je cherche des seins tendres une douceur framboise
Peut-être la beauté."

Table des matières

Table des matières
Couverture 1
Titre 5
Copyright 6
Dédicace 7
Exergue 9
Un cheval noir dans les ténèbres 11
Un cheval noir dans les ténèbres 11
Le temps est d’une longueur infinie 19
Le temps est d’une longueur infinie 19
La vie exagère beaucoup 35
La vie exagère beaucoup 35
Les oiseaux tombent de tes hanches 51
Les oiseaux tombent de tes hanches 51
Quand vient le temps de poignet frêle 61
Quand vient le temps de poignet frêle 61
Une robe rouge comme un chat 77
Une robe rouge comme un chat 77
Ces délicatesses que seuls ont les vivants 99
Ces délicatesses que seuls ont les vivants 99
Le ciel passe comme une femme 113
Le ciel passe comme une femme 113
Chansons d’aube incertaine 123
Chansons d’aube incertaine 123
La huitième question la seule 131
La huitième question la seule 131
Ce léger rien des choses qui ont fui 141
Ce léger rien des choses qui ont fui 141
D’un album à s’arracher le cœur 157
D’un album à s’arracher le cœur 157
C’est pour mieux t’obscurcir mon enfant 165
C’est pour mieux t’obscurcir mon enfant 165
Les monstres sont à la fête 175
Les monstres sont à la fête 175
Ta peau contre la fin du monde 183
Ta peau contre la fin du monde 183
Du même auteur 193
Achevé de numériser 196