Si le verre est à moitié vide, ajoutez de la vodka

Si le verre est à moitié vide, ajoutez de la vodka

« Je m'appelle Marion. Je ne suis pas très grande, contrairement à ce qu'essaie de me faire croire Christian Louboutin. J'ai les cheveux bouclés et les yeux verts (marron-verts) (surtout marron). Avant de trouver l'homme de ma vie, j'ai eu pas mal d'histoires - je dis ça sans me vanter, elles ont toutes mal fini - le célibat, je connais donc. Je suis passée par là, et repassée et rerepassée en cherchant mon chemin. Je pensais que le grand amour m'apporterait toutes les réponses. Devinez quoi ? Il pose de nouvelles questions. »Entre ses romans et ses chroniques, Marion Michau creuse comme un percheron le sillon de l'amour. à l'aube de la quarantaine, elle nous transmet son expérience avant d'avoir le cerveau complément ramolli par le bonheur.