La communauté indomptable d’André Forcier
  • Quebec publishers

L’œuvre cinématographique d’André Forcier est radicalement singulière. C’est en analysant les personnages, les lieux, les objets et la langue parlée, de Chroniques labradoriennes jusqu’à Embrasse-moi comme tu m’aimes, que Marie-Claude Loiselle montre combien les récits d’André Forcier sont ceux d’une Amérique issue de désirs, de délires et de rêves.

Dans cet univers merveilleux et cruel, la tragédie côtoie le comique, le sublime émane du grotesque, la mélancolie ne va pas sans l’exaltation. Ce cinéma, qui radiographie un Québec populaire et révèle un territoire en devenir, met en scène une communauté de gens rebelles, anarchistes, fantasques, excentriques, élevée au rang de mythe universel.

Marie-Claude Loiselle éclaire ces éléments avec précision et profondeur en reliant les forces vives de l’œuvre d’André Forcier à celles de Pier Paolo Pasolini, d’Aki Kaurismäki et de Gilles Carle comme à celles de Jacques Ferron, d’Hubert Aquin et de Gaston Miron. La communauté indomptable d’André Forcier permet d’éprouver dans toute sa richesse le travail de ce cinéaste incontournable.

Avec des photos d’André Forcier et de ses films, en couleur.