Une éthique pour la nature

« Nous n’avons pas le droit d’hypothéquer l’existence des générations futures à cause de notre simple laisser-aller. »
Comment réinventer notre rapport à la nature ? Comment se comporter de manière responsable face à notre planète sans la piller et la détruire ?
Catastrophes nucléaires, marées noires, l’homme est devenu une menace non seulement pour lui-même mais pour la biosphère toute entière.
À travers huit entretiens donnés au cours des années 1980 et 1990, Hans Jonas s’insurge contre l’exploitation effrénée et la dévastation de la terre sous l’action des hommes et milite énergiquement en faveur d’une éthique de la responsabilité et de la modération.

Table des matières

Table des matières
Une éthique pour la nature 1
OUVRAGES DU MÊME AUTEUR TRADUITS EN FRANÇAIS 7
Préface 9
Avant-propos 13
Remarque préliminaire 25
I - Au plus proche d'une issue fatale 31
II - Les perspectives éthiques doivent êtrecomplétées d'une nouvelle dimension 57
III - Le monde n'est ni axiologiquement neutre, ni disponible à volonté 83
IV - Les machines ne pourront jamais avoir une conscience 99
V - Nous n'avons pas le droit d'hypothéquer l'existence par notre simple laisser-aller 105
VI - La compassion à elle seule ne fonde aucune éthique 115
VII - Si nous ne sommes pas prêts au sacrifice, il n'y a guère d'espoir 149
VIII - La prédisposition à la peur est un commandement éthique 159
IX - Technique, liberté et obligation 171
BIBLIOGRAPHIE DE HANS JONAS 193
TABLE 199