Le peuple des glaces - Les chasseurs des glaces

Le peuple des glaces - Les chasseurs des glaces

Cette saga qui a passionné plus d’un 1.5 million de lecteurs depuis la parution du premier tome en 1980 ressort enfin en intégralité aujourd’hui.Dans ce second volume de l’intégrale de La Compagnie des Glaces, Lien Rag poursuit toujours son combat contre la dictature établie par les grandes compagnies ferroviaires. Mais sur un monde recouvert de glace, comment échapper à l’emprise du chemin de fer ? Peut-être en se tournant vers le mystérieux peuple Roux, une tribu à moitié sauvage que le froid ne semble pas indisposer. Et si le secret de leur origine représentait un danger énorme pour les compagnies ?Chef d’œuvre du roman populaire couvrant 25 siècles de l’histoire à venir de notre planète, le cycle de La Compagnie des Glaces déborde d’aventures et de rebondissements !EXTRAITLe sergent avait emprunté un réseau secondaire de la Panaméricaine, pensant qu’ils finiraient par être arrêtés par une coupure des rails. Mais ces derniers étaient intacts comme si l’ennemi, en se retirant précipitamment, avait omis de les faire sauter. Cet oubli ne pouvait être imputé au seul affolement et à la seule surprise.Depuis longtemps les Panaméricains savaient que la Compagnie se préparait à les attaquer.De toute façon le patrouilleur disposait de tout ce qu’il fallait pour rétablir une voie sabotée, à condition qu’une charge supérieure à cent tonnes ne roule pas dessus.Depuis son poste de commandement, Malcolm regardait autour de lui dans ses jumelles, ne les quittant que pour examiner les différents écrans, radar, télévision à longue portée, écho-sondeur et scanner.CE QU'EN PENSE LA CRITIQUEDe la bonne Science fiction qui fait réfléchir, et surtout qui se lit à toute allure, tant l'action vous prend aux tripes. - Dans la biblio de KokoUne série à couper le souffle. - Silence Mangeclous, BabelioÀ PROPOS DE L'AUTEURNé en 1928, Georges-Jean Arnaud, cet enfant des Corbières à l’accent ensoleillé, écrit dès l’âge de dix ans, marqué par sa terre et les gens rudes qui l’habitent. Au cours de ses études, il rencontre celle qui deviendra son épouse, la femme d’une vie, la mère de leur trois enfants. C’est elle qui tape son premier manuscrit alors qu’il est parti à l’armée et qui l’enverra aux éditions Hachette.G.-J. Arnaud sera aussitôt publié sous le pseudonyme de “Saint-Gilles” – nom de son village natal. Ce premier roman, Ne tirez pas sur l’inspecteur, obtient le Prix du Quai des Orfèvres, en 1952. Depuis, sous de nombreux pseudonymes, il s’est attaqué à tous les genres : policier, espionnage, science-fiction, suspense, roman historique, pièce de théâtre…Il a écrit plus de 400 romans. Son talent lui a permis de toucher à tous les genres et de remporter de nombreux prix. Avec 98 tomes, son œuvre monumentale La Compagnie des Glaces est tout simplement la série de SF française la plus longue jamais écrite !