Frankenstein rôde - La cave de Frankenstein

Frankenstein rôde - La cave de Frankenstein

Les deux derniers épisodes de la saga de Benoit Becker, alias Jean-Claude CarrièreFrankenstein Rôde : Quand on est camelot, rien de plus simple que d’avoir un remède à tous les maux : écorce de saule pour la migraine, deux doses d’assurance pour la grippe et trois rations de mensonge pour les rhumatismes. Pourtant, à force de trainer de villages en villages, Wou-Ling va tomber sur le plus impitoyable des clients : le monstre de Frankenstein ! Mais peut-on guérir un être immortel en échappant à la malédiction qui frappe tous ceux qui l’approchent ? La cave de Frankenstein : Faire appel à un chirurgien pour changer de visage ? Très utile quand on est en cavale… ou qu’on s’appelle Frankenstein ! Mais comment trouver un chirurgien… dont les doigts ne tremblent pas de peur en le voyant ?Œuvre culte de Jean-Claude Carrière, écrite à la fin des années 50 sous le pseudonyme de Benoit Becker, les 6 tomes de la série des Frankenstein prolongent avec maestria le chef d’œuvre originel de Mary Shelley.EXTRAITSon pied-bot le faisait souffrir. La même douleur lancinante qui traversait sa chair tordue à chaque cahot, par temps d’orage ; l’impression qu’un hameçon ou un bout de fil de fer barbelé planté dans ce pied bossu montait jusqu’à la cheville et redescendait, dix fois, vingt fois, cent fois, inlassablement.Wou-Ling avait l’habitude de cette souffrance, une habitude vieille de plus de cinquante ans, comme lui. Toute sa vie, le Chinois avait trimbalé avec lui cette infirmité plus grotesque que tragique, ce pied-bot démesuré emprisonné dans une chaussure orthopédique noire que Wou-Ling avait fabriquée lui-même.Toute une vie à traîner la patte comme un boulet.À PROPOS DE L'AUTEURBenoit Becker est le pseudonyme de Jean-Claude Carrière, écrivain, scénariste, parolier et metteur en scène aux multiples succès. Né en 1931 dans une famille de viticulteurs à Colombières-sur-Orb, Jean-Claude Carrière est un ancien élève du lycée Voltaire puis du lycée Lakanal à Sceaux et de l’École normale supérieure de Saint-Cloud. Après une licence de lettres et une maîtrise d’histoire, il abandonne rapidement sa vocation d’historien pour le dessin et l’écriture.Il a notamment écrit plus d’une centaine de pièces et de scénarios dont Le Retour de Martin Guerre, Cyrano de Bergerac ou encore Cet obscur objet du désir avant d’être couronné en 2015 par un Oscar d’honneur pour l’ensemble de sa carrière.