Le carnaval diabolique
  • Éditeur québécois

Bienvenue à vous tous au Carnaval Diabolique, ou comme j’aime l’appeler affectueusement, le carnaval des damnés. Mon nom est Pandora, et même si mon visage ne vous est peut-être pas familier, vous me connaissez. Je suis une Nephilim. Qu’est-ce que cela signifie? Je suis mi-démon. Et quel est mon autre nom? Luxure. Je suis cette envie sombre qui vous rend fou, vous fait désirer, vous rend téméraires et stupides. Je suis la drogue que vous feriez n’importe quoi pour obtenir. Mais je ne suis pas uniquement mauvaise. Je me bats pour la lumière, la bonté et la vérité.

J’aime mon travail de tueuse de vampires, de loups-garous, de zombies et autres détraqués… C’est ce qui me rend heureuse. Mais des gens ont commencé à disparaître, et dernièrement, je sens une présence sombre rôder autour de moi. Je crois qu’il s’agit peut-être d’un prêtre de la mort et cela est réellement mauvais. Il n’y a pas grand-chose qu’un démon comme moi craint, mais eux, je les crains. Cela aurait dû être simple, tuer les détraqués à crocs, me débarrasser de mon fichu problème de prêtre, mais je suis sur le point d’être trahie par la personne à qui je croyais pouvoir confier ma vie, et avant la fin de la nuit je serai couverte
d’écarlate…