Et l'avenir était radieux
  • Éditeur québécois

Mathilde, David et Pierre rêvent de justice et de solidarité dans un monde qui s’enfonce dans la crise économique et dans la guerre. À Montréal, où ils adhèrent à l’idéal communiste, ils sont traqués par la police et par les hordes nazies d’Adrien Arcand. Aspirés par le combat mondial contre le fascisme, ils rejoindront les républicains, en Espagne, où sévit une impitoyable guerre civile qui fera plus de six cent mille morts entre 1936 et 1939.

Pierre, après un stage de formation révolutionnaire à Moscou, deviendra commissaire politique dans les Brigades internationales. Mathilde suivra Norman Bethune de l’hôpital du Sacré-Cœur jusqu’à Madrid, ville-martyre bombardée quotidiennement par les Heinkel de la légion Condor nazie. Et David, Juif montréalais, sera au cœur des actions du bataillon Mackenzie-Papineau de Brunete à Barcelone. Leurs destins se croiseront à travers les horreurs de la guerre et au hasard des rencontres parfois troublantes, parfois violentes, avec les combattants républicains espagnols et avec des légendes vivantes comme les correspondants de guerre Ernest Hemingway et Martha Gellhorn, puis les photojournalistes Gerda Taro et Robert Capa. Ils en seront profondément marqués, autant par l’intensité des combats et celle de leurs amours que par la folie des hommes et la trahison de leurs rêves.