Que devient la littérature québécoise ?

Que devient la littérature québécoise ?
  • Éditeur québécois

Après les années fastes, de la Révolution tranquille jusqu’à l’échec du second référendum sur la souveraineté, une nouvelle modernité a tenté de s’imposer au Québec. En passant des préoccupations nationales à la focalisation sur l’individualité, la fiction québécoise s’est ouverte à de nouveaux horizons. De nouveaux auteurs sont nés et de jeunes maisons d’édition ont été créées pour les faire connaître.

Il était temps que la critique se penche de façon réfléchie sur ce phénomène de renouveau. C’est dans cette optique que les auteurs de Que devient la littérature québécoise ? se sont réunis pour dresser un portrait complet et systématique de cette nouvelle réalité.

Avec des textes de : Marc Arino, René Audet, David Bélanger, Mathieu Bélisle, Stefania Cubeddu-Proux, Jean-François Chassay, Robert Dion, Lise Gauvin, Louis-Daniel Godin-Ouimet, Marie-Pascale Huglo, Petr Kylousek, Vincent Lambert, Carmen Mata Barreiro, Ursula Mathis-Moser, Andrée Mercier, Élisabeth Nardout-Lafarge, Anne Martine Parent, Céline Philippe et Myriam Suchet.