Diriger: une vision humaniste du leadership
  • Éditeur québécois

L'auteur présente dans cet ouvrage une vision rafraîchissante du leadership en tant que phénomène psychosocial. A travers l'analyse sémantique du vocabulaire utilisé dans la définition du leadership en différentes langues, on y attire l'attention sur la confusion conceptuelle qui sous-tend plusieurs pratiques de gestion, particulièrement dans la sélection et dans la formation des futurs leaders. On y examine en détail le concept du leadership selon quatre perspectives différentes : le leadership en tant que phénomène universel et naturel, le membership et les rôles sociaux, le leadership comme processus collectif et les modèles conceptuels.

En plus des systèmes théoriques, l'auteur examine les modèles d'influence ainsi que l'utilisation et l'abus du pouvoir. En conformité avec l'accent qu'il met sur la nature de réciprocité du leadership, il complète son étude du comportement de la gestion par une analyse perspicace du phénomène de l'obéissance : les fondements psychologiques et culturels de l'obéissance, les modèles de l'obéissance et la collusion dans les abus de pouvoir entre leaders et subalternes.

Cette conceptualisation du leadership conteste, par exemple, l'universalité de l'intelligence, de la dominance, de l'agressivité et de l'extraversion comme moyens de prédiction du potentiel de leadership. Au lieu d'imposer un modèle idéal de leadership, il pose les fondements philosophiques qui permettent aux institutions de choisir elles-mêmes le ou les modèles les plus appropriés à leurs valeurs ou aux circonstances historiques.

Ce livre se veut un guide interdisciplinaire et multiculturel pour les créateurs de politiques, particulièrement ceux qui s'intéressent à la sélection et à la formation des leaders.