Faites vos produits de beauté

Pourquoi vous ruiner en cosmétiques onéreux aux composantes pas très nettes, quand vous pouvez piocher dans votre frigo et vos placards pour avoir la peau douce ? Êtes-vous obligé de consacrer autant d’argent pour éviter les rides ? Et les parabens, les conservateurs, les sels d’aluminium dans tout ça ?Nos arrière-grands-mères avaient bien raison de se servir dans leur cuisine pour prendre soin de leur peau et de leurs cheveux. L’auteur est allée piocher dans leurs trucs et astuces pour nous livrer des recettes faciles, rapides, économes, qui n’utilisent que des produits courants et qui vous permettront d’être la plus belle pour aller danser, au moindre frais et la conscience écologique tranquille !Un guide pratique pour des produits de beauté faits maison bio et efficaces !EXTRAITBon, vous êtes maintenant convaincue du bien-fondé de la cosméto-frigo. Prête à dévaliser vos placards ? Oui, mais qu’est-ce que vous utilisez au juste ? Le ketchup, par exemple ? Hum… Mieux vaut utiliser des ingrédients simples, c’est-à-dire bruts, non préparés, puisqu’un des buts est de savoir ce que vous vous étalez sur la peau ! Ensuite, armez-vous d’une bonne dose de logique.Si vous êtes allergique à un aliment pris en interne, il y a de fortes chances que vous y soyez aussi allergique en externe. Et qu’importe sa couleur : un kiwi, vert ou jaune, reste un kiwi ! Ne prenez pas de risque. Au besoin, faites un test en appliquant une petite dose de l’ingrédient que vous soupçonnez dans le pli du coude : si aucune réaction n’est apparue dans les 24 heures, vous pouvez l’utiliser. Au moindre gratouillement, à la moindre rougeur, rincez abondement et oubliez l’ingrédient ! N’oubliez pas que ce n’est pas parce que c’est naturel que c’est bon : l’amanite phalloïde est naturelle, et pourtant… vous vous en feriez un masque, vous ?Par ailleurs, la peau n’est pas imperméable, c’est un fait à ne jamais oublier. Donc, utilisez de préférence des ingrédients bio, ou cultivés de façon naturelle, ou soigneusement lavés et essuyés. Ah, pour finir, si un masque s’appelle « masque à la banane » c’est que de la banane rentre dans sa composition : une belle banane bien mûre et appétissante, pas une vieille banane pourrie – sinon, le masque s’appellerait « masque à la vieille banane pourrie ». Laissez les moisissures et autres levures à Pasteur, lui sait les transformer en découvertes révolutionnaires. En ce qui vous concerne, utilisez des produits frais et sûrs.À PROPOS DES AUTEURSToute petite, Héléna Motrin est fascinée par sa grand-mère qui se tartine d’épluchures de pêches. Héléna traverse une adolescence sans acné, avec rien d’autre que l’argile, l’huile de noisette et l’huile essentielle de tea-tree. Alors, c’est décidé, Héléna utilisera les plantes. Et elle pille ses placards et son frigo pour prendre soin d’elle-même. Par plaisir, par jeu et surtout parce que ça marche !Camille Ravier est une jeune illustratrice de 29 ans. Elle s’est fait connaître sur la blogosphère grâce à son blog dessiné www.camilla-gallapia.com dans lequel elle raconte d’un coup de crayon sa vie de jeune maman d’un ton léger et décalé qui la caractérise.