Voie négative

Un jour de septembre, il y a assez longtemps, après m’être nourri pendant quinze mois du théâtre de Stéphane Mallarmé — théâtre que l’on ouvre de ses mains ; scènes que l’on ressuscite ; lettres à qui nous redonnons vie en les respirant — je lus, dans mes initiales : Voie négative et pensai donner un jour ce titre à un livre… Le voici. Quatre textes, ou plutôt creusements, quatre variations sur une idée fixe.  
Écrit dans l’air, récit d’une rencontre avec huit acteurs venus d’Haïti. L’acte de la parole, descente dans notre langue jusqu’au latin et parfois bien plus bas. Niement, suite de notes prises au cours de quatre promenades dans la montagne. Entrée perpétuelle, version théâtrale, orchestrée (et pythagoricienne ?) du Vivier des noms.

Table des matières

Table des matières
Couverture 1
Du même auteur 3
Titre 5
Copyright 6
Texte 7
Écrit dans l’air 7
L’acte de la parole 31
Niement 57
Entrée perpétuelle 85
Table 281
Écrit dans l’air, dans une... 283
Du même auteur 285
Justification 288