L'amour et l'argent
  • Éditeur québécois

Plus tabou que le sexe, l’argent. En amour, on ne compte pas! Voilà sans doute le sujet le plus délicat à aborder dans la vie à deux. L’argent s’inscrit difficilement dans l’idéal amoureux du don, du désintérêt et de la solidarité. Il est pourtant au cœur d’une myriade de décisions qui engagent le couple et la famille, au quotidien et dans la durée.

Alors, courage! En 60 questions (dont certaines dérangeantes), les auteures vous invitent à affronter ce tabou conjugal, à réfléchir et à agir. Avec humour, clarté et rigueur, et sans vous faire la leçon. Y a-t-il une meilleure façon de gérer l’argent à deux? Quelle différence ça fait d’être marié? À quoi faut-il penser quand on emménage ensemble? Et quand on devient parents?

Ce livre présente de nombreuses histoires de vie et une foule d’informations pratiques. Il révèle aussi les résultats inédits de la première grande enquête sur le sujet au Québec.

Table des matières

Table des matières
L'amour et l'argent 1
TABLE DES MATIÈRES 7
INTRODUCTION 17
1. Pourquoi s’intéresser à la gestionde l’argent dans le couple? 17
2. Pourquoi lire ce guide? 19
3. Comment lire ce livre? 22
PREMIÈRE PARTIE Les modes de gestion 27
4. Test: Quels sont les éléments essentiels d’une bonne gestion en couple? 31
5. L’argent est-il le dernier des tabous? 32
6. Que faut-il garder en tête pour faire son analyse? Quatre questions de base 35
7. Quelles sont les deux principales logiques de gestion dans le couple? 37
8. Quels sont les avantages et les inconvénients du partage 50-50? 40
9. Quels sont les avantages et les inconvénients de la miseen commun des revenus? 43
10. Quels sont les avantages et les inconvénients de l’allocation domestique? 46
11. Quels sont les avantages et les inconvénients de la gestionau prorata (en proportion) du revenu? 48
12. Le prorata est-il forcément égalitaire? 51
13. Le prorata après ponction d’un revenu personnel de base, une solutionplus équitable? 54
14. Un couple, deux logiques de gestion? Ça arrive! Et ça peut faire mal. 56
15. Quels sont les modes de gestion les plus fréquents au Québec? 59
16. Les écarts de revenus entre conjoints influencent-ils l’organisation financière? 62
17. Comment les ménages recomposés gèrent-ils leurs finances? 63
18. Gérer les dépenses au prorata des charges familiales, c’est quoi? 66
19. Comment les couples de même sexe gèrent-ils leurs finances? 68
DEUXIÈME PARTIE Ménage à deux et ménage à trois 71
20. Que prendre en compte quand on emménage ensemble? 75
21. Les manières de gérer l’argent évoluent-elles au cours de la viedu couple? 78
22. Qu’entend-on par dépenses communes? 82
23. Les hommes et les femmes dépensent-ils de la même manière? 86
24. Est-il vrai que les femmes gagnent aujourd’hui autant sinon plusque leur conjoint? 90
25. La personne qui gagne moins parce qu’elle travaille moins devrait-elle assumer plus de tâches domestiques? 95
26. Faut-il tenirun budget? 101
27. «Au Québec, les femmes ont toujours géré l’argent», ou qui gère mène-t-il? 104
28. Pourquoi sent-on parfois le besoinde cacher certaines dépenses? 107
29. Faut-il craindre les DTS, les dettes transmises sexuellement? 110
30. Pourquoi l’État s’intéresse-t-ilau revenu de mon conjoint? 112
31. Le revenu familial existe-t-il vraiment? Sinon, à qui profite le mythe? 114
32. Faut-il envisager de cesser de travailler pour économiser les frais de garderie? 117
TROISIÈME PARTIE Au commencement était l’amour 123
33. Le coeur a ses raisons que la raison ne connaît point, ou pourquoi il faut connaître la grammaire amoureuse 127
34. L’engagement et la fiction de la durée, ou pourquoi on n’aime pas parler du risque de séparation 129
35. Le caractère involontaire de l’amour, ou pourquoi on ne peut pasen planifier la fin 132
36. La confiance réciproque, ou pourquoile mariage n’est pas forcément une preuve d’amour 135
37. Pas d’amour sans communication,ou pourquoi il est parfois si durde se parler d’argent 138
38. L’investissement continu dansla relation, ou pourquoi ne jamais tenir l’autre pour acquis 142
39. La réciprocité différée, ou comment les contributions de chacun finissent par s’équilibrer (supposément) 144
40. L’altruisme et le désintérêt, oupourquoi il est si difficile de négocier etde faire valoir ses intérêts personnels 147
41. Qu’est-ce que la fidélité? 150
QUATRIÈME PARTIE Mariage ou union de fait: faut-il faire entrer le droit dans son couple? 153
Similitudes et différences, le piont sur les unions 157
L’union libre: choix privé, enjeu public 174
Pour éclairer vos choix 183
CONCLUSION 208
60. Pourquoi avoir lu ce guide? 208
MÉTHODOLOGIE 209
Les quatre enquetes qualitatives 209
L’enquete quantitative 211
Les publications d’ici et d’ailleurs 212
NOTES 213
INDEX THÉMATIQUE 223
REMERCIEMENTS 225