Rompre avec la vengeance
  • Éditeur québécois

Il arrive que la vengeance devienne la principale raison de vivre. Elle s'installe au creux de l'âme et croît tel un sentiment sacré que rien ne peut contenir. A l'évidence, les sentiments mêlés de douleur et d'impuissance ne trouvent pas facilement de consolation.

René Girard a essayé de comprendre pourquoi la violence appelle la violence comme la vengeance appelle la vengeance. Il montre que la vengeance contamine les sources de vie, cancérise la mémoire, devient hantise et obsession. Il a cherchéà connaître les moyens mis en oeuvre, au cours de l'histoire de l'humanité, pour contrer la contagion de la vengeance.

Dans ce petit livre, nous présentons les idées de René Girard sur la violence et les rites de pacification. Son parcours nous oblige, d'emblée, à préciser sa théorie du désir mimétique et de la rivalité comme origine de la violence.