Une passion française

Juin 2014 : Henri Mercier est mort, emportant avec lui sa gloire et les secrets de son village. Seul maquisard rescapé des nazis en 1944, il vivra dans l’ombre de la mort et du sacrifice de ses camarades fusillés. 70 ans plus tard, son petit-fils Jules se débat entre un divorce douloureux et une nouvelle relation compliquée avec Anna, son amie d’enfance. A l’enterrement de son grand-père, silences familiaux, non-dits et vieilles rancœurs villageoises resurgissent sans que Jules ne puisse en saisir la portée. Essayant surtout de construire son avenir avec Anna, il va se retrouver projeté dans le passé à la recherche d'une vérité qui pourrait changer sa vie.EXTRAITEn une fraction de seconde, Jules bascule, son univers s’effondre autour de lui, le futur n’existe plus. Une sensation de chute libre le plonge dans un vertige aussi intense que soudain. Pourtant, tout n’est pas perdu. Il existe une solution. Elle lui tend les bras avec bienveillance, il la voit, son refuge est là. Il n’a qu'à s’y blottir, c’est si simple. Son choix est fait. Le calme revient rapidement en lui. La vérité ne l’aura étreint qu'un instant, un seul. Le feu de l’oubli l’aura dévoré aussitôt.À PROPOS DE L'AUTEURNathan Saint-Cames est un jeune auteur originaire du Sud-Ouest et vivant en Lot-et-Garonne. Il signe avec Une passion française son troisième ouvrage venant clore sa trilogie sur la Seconde Guerre mondiale après Dernier combat et Entre-deux France. Il confirme avec ce roman de pure fiction son talent et sa maîtrise des passions qui ont animé les hommes et les femmes ayant vécu et fait la France occupée.