Clair-obscur en chartreuse

Dualité, maître-mot de cette enquête à tiroirs où se côtoient deux régions sans lien apparent, deux peintres d’époques différentes, deux flics qui ne se connaissent pas : Touraine et Provence, Le Caravage et Cézanne, Melinda Fields et Diego Martelly.Ailleurs et ici, hier et aujourd’hui, elle et lui, marchez dans leurs pas, vous ne le regretterez pas !EXTRAITLe train ralentit, freine puis s’arrête. Décidément, ça ne va pas, encore heureux qu’il n’ait que ce petit sac à trimballer. Un peu d’air lui fera du bien. Il respire un grand coup, Faustine sera sûrement en retard, elle est toujours en retard quand elle vient le chercher ; en plus, c’est lui qui se fera engueuler. Sur le parvis de la gare, en haut des grands escaliers il jette un regard ému à la Bonne Mère illuminée qui protège la ville, cette ville où il se dit qu’en fait il aurait bien aimé vivre ; mais certainement pas mourir, pas maintenant…À PROPOS DES AUTEURSUne rencontre sur les bancs du collège, des retrouvailles bien des années plus tard… quand deux femmes font une auteure. Cheminer de concert pour offrir à ses lecteurs un partition au rythme diablement syncopé, voilà  le défi que relève Mary Play-Parlange dans son quatrième polar.