Le Carrousel

Le Carrousel prend la suite immédiate du roman Madame Arthur. Bambi fait ses débuts dans le prestigieux cabaret. Auréolée de succès, elle reste insensible à cette ombre de prestige. Son intérêt, elle le porte à l’obsédante Coccinelle qui devient son amie, mais surtout son modèle.Toujours en quête de son «moi», Bambi aura-t-elle finalement la force et le courage de retrouver et de cultiver sa personnalité ? Son amour à rebondissements pour Serge est mis à rude épreuve : la guerre d’Algérie rend leur relation clandestine. Très vite, Bambi est tiraillée par une dualité sentimentale qui s’achèvera par un choix crucial...À travers ce roman, Marie-Pierre Pruvot poursuit sa quête identitaire. Ses amours, ses amitiés, mais également ses désillusions continuent leur œuvre. Se dessine alors le chemin d’une destinée hors du commun. À travers ce roman, elle continue d’emporter le lecteur dans ce Paris lointain, haut en couleurs et plein de frivolités. Le cabaret Le Carrousel et ses artistes revivent dans ce récit, presque assimilé à des mémoires...Un vent de scandale, de déception mais aussi d’espoir continue de flotter dans ce roman inspiré de la vie de Marie-Pierre Pruvot.EXTRAITMa montée au Carrousel ! J’avais tant rêvé de ce jour, que j’avais d’abord douté qu’un si grand bonheur soit à ma portée. Ce qui avait fait ma force avant de quitter Paris, c’était d’avoir produit plus qu’on attendait : « Pour une débutante… » et, après cette restriction, on me donnait des éloges. Maintenant si, par la beauté de mes costumes, le rendu de mes numéros, je me présentais déjà comme aboutie et confirmée par des mois de tournée, plus d’indulgence : je serais jugée en rivale. Voilà ce qui me gênait. Car non seulement Cléo avait dit partout que j’étais celle qui culbuterait les autres et que cela risquait de faire rire de moi, mais le patron lui-même m’avait expliqué qu’il voulait amplifier et rajeunir la troupe et qu’il attendait de moi que je me hisse au rang de vedette. J’espérais qu’au moins il n’en avait parlé à personne chez Peggy la bavarde, encore moins ici, dans la loge !À PROPOS DE L'AUTEURMarie-Pierre Pruvot est née le 11 novembre 1935 en Algérie. Elle s’installe à Paris à l’âge de 18 ans et devient une figure emblématique des nuits parisiennes sous le nom de scène de « Bambi ». Encouragée par son amie Coccinelle ainsi que par la troupe des cabarets « Chez Madame Arthur » et « Le Carrousel », Marie-Pierre parcourt le monde et se produit dans divers spectacles. Dans les années 60, Marie-Pierre reprend ses études, passe le bac en 1969 et devient professeur de Lettres modernes en 1974. Aujourd’hui à la retraite, elle est l’auteure de plusieurs ouvrages : J’inventais ma vie, France, ce serait aussi un beau nom, Madame Arthur (aux éditions Ex-Aequo) et Marie parce que c’est joli (aux éditions Bonobo).