Les aventuriers de la Manche
  • Éditeur québécois

Entre 1921 et 1926, le nageur Omer Perreault, accompagné
d’Armand Vincent, un gérant ambitieux et impulsif, se
rend en Europe à quatre reprises avec la forte ambition de
traverser la Manche à la nage. Pour ces complices issus de
quartiers ouvriers de Montréal, il s’agirait là d’un exploit
exceptionnel, car Perreault s’inscrirait alors parmi les trois
athlètes au monde ayant réussi à vaincre ce bras de mer
séparant la France de l’Angleterre.
Ainsi souhaitent-ils passer à l’histoire, mais leurs moyens
financiers sont modestes et leurs expéditions souffrent d’un
manque d’organisation. C’est néanmoins contre vents et
marées qu’ils affrontent leurs difficultés, comme les caprices
de Dame Nature qui agite les eaux troubles auxquelles ils
font face.
Perreault et Vincent relèveront-ils ce défi de taille ?
Précurseurs dans leur domaine, ces aventuriers ouvrent la
voie aux Jacques Amyot et Robert Cossette qui viendront
ensuite. Chose certaine, les deux compagnons osent rêver
d’un destin grandiose, à une époque où les Canadiens
français ont bien peu d’occasions de s’illustrer.
En les faisant revivre, Serge Gaudreau prend le lecteur à témoin
de toute l’audace et de la détermination qui les animaient.
Une monographie qui se lit comme un roman d’aventures!

Table des matières

Table des matières
Couverture 1
Crédits 3
Titre 4
Dédicace 8
Préface 10
Avant-propos 12
Chapitre 1 16
Chapitre 2 22
Chapitre 3 40
Chapitre 4 58
Chapitre 5 74
Chapitre 6 92
Chapitre 7 122
Chapitre 8 146
Chapitre 9 178
Chapitre 10 212
Chapitre 11 252
Chapitre 12 272
Épilogue 306
Notes 308
Quatrième de couverture 338