Naïm Kattan. Entretiens
  • Éditeur québécois

Né à Bagdad, Naïm Kattan est arrivé à Montréal en 1954. Le Canada, le Québec, il les a choisis, et il a toujours refusé de se considérer comme un exilé. Cependant,
rejeter l’exil ne veut pas dire renier l’étranger en soi. Dès son arrivée au Canada, Naïm Kattan a accepté sa différence, il a revendiqué l’ailleurs en lui. Il a également compris qu’être étranger pouvait être un avantage, surtout dans un pays où se creusaient de nouveaux clivages culturels.
Les entretiens qui composent ce livre tentent d’analyser le rôle de la culture dans la construction des identités collectives et dans l’instauration d’un dialogue entre les communautés et entre les nations. Plus précisément, ils cherchent à rendre compte des transformations culturelles qui ont façonné le Québec depuis les années cinquante et qui ont influencé son devenir, tant dans son évolution nationale que dans ses rapports avec d’autres cultures, en Amérique du Nord, en Europe et ailleurs dans le monde.

Table des matières

Table des matières
Naïm Kattan. Entretiens 1
Avant-propos 8
Chapitre 1 18
Le Québec, la mémoire 18
Chapitre 2 56
Le Québec et la langue française 56
Chapitre 3 86
Multiculturalisme, diversité culturelle et tolérance 86
Chapitre 4 136
Culture politique et politiques culturelles 136
La culture québécoise sur l’échiquier mondial 156
Chapitre 5 156
Conclusion 168