Etc.

Etc. est le premier livre de poèmes que Bernard Chambaz a voulu construire après l’achèvement d’Eté en 2010. Il réunit cinq séquences autonomes mais qui se font écho et déclinent leurs variations, dans la lumière mélancolique d’un seul et même automne. Qu’il s’agisse de la méditation lexicale qui ouvre le ban, sur cet etcetera dans lequel l’auteur perçoit la lente dissolution de son été ; de la mort de Verlaine traversée par celle de Mathieu Bénézet, l’ami disparu ; d’un retour aux sources américaines ; d’un éloge de Robert Desnos ; ou d’un nouveau tombeau aux sonnets déconstruits, ironiquement intitulé « Du Bellay Du Balai » – le livre déroule ses strophes scandées avec une liberté et un sentiment d’inquiétude surmontée qui donnent à ces poèmes leur tonalité particulière. Ce qui n’empêche pas, bien au contraire, cette danse de l’intellect parmi les mots chère à Pound, dont Bernard Chambaz semble dans ce livre avoir retrouvé le secret.

Table des matières

Table des matières
Etc. 1
Etc. 11
La mort de Verlaine 49
Dernières nouvelles données du bord de l’océan 97
Vous avez le bonjour de Robert Desnos 135
Du Bellay du balai 183
Table 221