Zinc

À travers l’histoire d’un minuscule territoire resté neutre jusqu’en 1919 et le destin de l’un de ses habitants, qui changea cinq fois de nationalité au cours de sa vie, David Van Reybrouck nous invite à la réflexion sur la fin d’une utopie européenne, le retour des frontières et les dangers de la résurgence des nationalismes.