Droit et récit
  • Éditeur québécois

Soumis à différentes critiques, déconstruction, suspicions, le droit ne sera jamais le même. Il a été présenté, à raison, dans maints cas, comme «discours de légitimation » ou « ordre de coaction », et les solutions proposées pour le sauver ont été très timides.
Mais une réalité s'impose de nos jours : le phénomène « droit » est, dans une très large mesure, une question de mots, de langage, de récit et même de récit mythique.
Ce livre présente une méthodologie de cet art des textes et des récits ; il analyse les récits juridiques les plus saisissants, le pénal et le constitutionnel, et il termine par une invitation à une rhétorique juridique