L’enfant-feu
  • Éditeur québécois

Dans l’Ottawa des années 1950, une enfant s’émerveille au contact des mots. C’est le début d’une passion qui la consumera toute sa vie et qu’elle s’affairera à répandre autour d’elle. De la salle de classe aux ghettos de la Caroline du Sud en passant par l’Europe, l’enfant-feu ira à la rencontre de l’autre, portée par un engagement flamboyant envers la langue française et un besoin viscéral d'agir.

Michèle Vinet livre avec «L’enfant-feu» un récit romanesque qui convie à l’enchantement.